Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2007 5 22 /06 /juin /2007 11:35
Bravo, vous étes trop forts 

Juste un petit mot sur St Martin S/Vigouroux à 7 kms de Pierrefort. La petite église vient d'etre restaurée et des fresques d'époque ont réapparu ( ma culture est défaillante pour vous en dire plus - à toi peut-etre Cédric ou un autochtone) 
Je sais que ma soeur a du se plier aux règles parfois étonnantes voire discutables de l'architecte des Batiments de France pour restaurer sa maison à proximité

Ce village représente une partie de mon enfance   . Mes parents alors cafetiers dans le quartier latin, me mettaient dans "le train des Auvergnats " à chaque vacances et j'alternais mes vacances entre " la Mémé de Pierrefort " et "le Pépé et la Mémé de St Martin ", la petite maison entre les 2 cafés.
 
Plus tard, dans les années 80 , ce patelin a joui d'un micro-climat festif : une joyeuse bande de jeunes ( 2/3 de cousins) gérait le comité des fètes et on venait de loin pour l'ambiance
Le cousin Claude au micro (on le retrouve toujours à animer la fete des Tersons!) donnait le ton avec son humour à la Dany Boon, les jeux "inter-villages" remplissaient le "couderc" et avec peu de moyens , toutes les générations se retrouvaient à pleurer de rire autour des batailles de tomates, courses en sac, gymkanas les yeux bandés...
La tombola pour trouver le poids du jambon, le radio-crochet sur le balcon de la mairie...

L'été, un autre cousin (Jean-Pierre) et moi, restions dormir chez ces memes grands-parents gateaux pour la fete et aller au bal le soir en face chez Venzac  ( on avait 15-16 ans) . Le lendemain matin, ils allaient cueillir un seau de fraises au jardin et autres légumes pour nous laisser dormir. Et l'après-midi, ils nous ramenaient chez nos parents respectifs dans le Carladez ( une vingtaine de Kms), les fraises dans le coffre, et nous 2 entassés à l'arrière de la Simca 1000 bordeaux !
Je me souviens de l'odeur des morilles et girolles qui séchaient sur des fils accrochés aux contre-marches de l'escalier des chambres et de la "pompe à l'huile" ( sorte de fouace pas terrible) mais toujours prete " au cas où il y aurait une visite" comme elle disait toujours ...
J'ai evoqué ses souvenirs avec douce nostalgie dimanche ( à la communion) avec des vétérans de l'époque ( un autre Jean-Pierre, une autre Nicole,  Michel   . Allez, je le dis, tant pis : c'était le bon temps, et je m'arrète sinon je vais écrire un livre...
 
Je ne veux surtout pas jouer les grands-mères mais , j'ai parfois envie que ce type de manif se réorganise, que
l'on sorte un peu des animations trop intellos


Qui est pret pour une grande RAVE PARTY et veut faire revivre le C.R.A.C.  ?


Bon, je m'égare mais ça fait du bien



Revenons au jeu initial
Voici une photo que j'aime bien , que j'ai déjà utilisée ici pour sa symbolique , mais qui a une situatio géographique 
Laquelle ?
1er_mai_015.jpg
Et  zéro indices parce que vous étes trop forts

A bientot
Nicole Moissinac

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tartaud-Gineste Cedric 22/06/2007 14:41

Allez je fais le fayot....C'est dans les gorges du Tarn? En Lozère? Merki Google :-)Ceci dit en trafiquant un peu le panneau ... on pourrait faire un "Puy de Sancy", je dis ça, je dis rien...

nicole moissinac 22/06/2007 22:03

Encore gagné, j"ai pris cette photo au bord d'une route en lacets au coeur des gorges du Tarn. Elle n'est pas trafiquée (je ne sais pas faire !)Quand à l'église de St Martin, je vais demander à ma soeur si elle peut  photographier les fresques et  me les passer  en commentaire.

Tartaud-Gineste Cedric 22/06/2007 14:33

Chapeau, pour la réponse, je connais très mal Pierrefort, par contre pour les fanas d'histoire religieuse locale, il y a l'excellent site Cantalroman.free.fr .... En tout cas, il m'a rendu service pour ma maîtrise d'histoire sur Salers...Pour ce qui est des fresques, Nicole, as-tu des photos? Je regarderai ça ce soir ?Quant au nouveau panneau, excellent, je crois avoir vu un nom pareil sur une carte IGN en randonnat, à moins que ce soit du genre "trou perdu" ou "trou paumé", vers Paulhac, pas très loin de Cordesse...Je suis à la bibliothèque Pompidou en ce moment, j'ai les encyclo à portée de main :-)