Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 14:24

Je n'ai rien à perdre, ni rien à gagner, juste envie de faire des propositions pour Aurillac et son bassin, en citoyenne libre et qui aime son pays.

Programme des 4 éléments : La TERRE, l'EAU, le FEU et l'AIR



- LA TERRE :

 Aurillac appartient à un territoire rural . L'avenir de la ville et de sa campagne sont étroitement mélés.

L'agro-alimentaire doit etre fer de lance. Nous sommes la capitale d'un département qui porte le nom d'un produit de terroir exceptionnel : le Cantal.  Ce n'est pas courant et nous ne l'exploitons pas assez.Je  trouve que nous ne mettons pas assez en valeur ce produit dans la ville . A Aurillac de centraliser toutes les données historiques, culturelles, technologiques, scientifiques , culinaires...sur ce fromage et d'en faire une carte de visite du département, un passage obligé , un lieu de départ vers la découverte dans tout le département. Une maison du Cantal à Aurillac , pas un musée mais un lieu vivant , chef d'orchestre de tous les autres sites du département ( fermes de production, commerces, industries fromagères,  lycée agricole, université, INRA, restaurants à thème, musées...)

Je l'ai déjà dit mais je trouve "limite indigne" que nos produits de terroir aient pour vitrine 2 fois par semaine un...parking aménagé, froid, pas du tout ouvert sur l'exterieur, et donnant sur une place aux memes défauts.Je verrais bien un marché couvert installé sous une verrière, type Balthar, par exemple sur le cours d'Angoulème le long de la Jordanne. Fermé l'hiver, il pourrait s'ouvrir dès les beaux jours sur les berges avec des espaces de convivialité bien sympathiques .
Le parking adjacent serait plus pratique pour dynamiser ce commerce important pour les Aurillacois mais d'autant plus en période touristique.

Le square
j'étais contre cet aménagement et ce parking souterrain à cet endroit là . C'est fait et je constate que le résultat est contrasté.  Vouloir consommer en centre ville relève d'une volonté farouche et je crains que ,dès que la zone commerciale Sablière sera opérationnelle, le Centre ville sera un musée à ciel ouvert. 

Alors tant qu'il en est temps, équilibrons les choses avec ce qu'on a.
Ce qu'on a , c'est de la place autour du square, ça c'est sur ...mais dommage que ce soit si vide, vide d'animations ( j'étais persuadée qu'il y aurait cette année un superbe marché de Noél sur ce superbe trottoir circulaire...rien du tout)
Il a été installé un commerce  de boissons concurrent des 10 autres pré-existants, drole d'initiative de la part d'une municipalité ! 
Par contre, le jardin est toujours fermé; c'était un rond point , c'est devenu un rond-point pour piétons
Je suggère qu'on en fasse un poumon vert central de la ville, qu'on libère les accès aux 4 points cardinaux et que, comme au siècle passé, ce soit un lieu, là aussi de convivialité de la ville en liaison avec le syndicat d'initiative voisin qui proposerait ses programmes d'activités. 
Qu'on le traverse ce jardin pour l'admirer, se rafraichir le corps et le tete,  aller de la Rue des Carmes à la rue Emile Duclaux, de l'AV.République à Gambetta... au lieu de le contourner  seulement sur le bitume.
Raz le bol du tout minéral, un peu plus de végétal, de grace !

Les voitures : le big problème de toutes les villes ; Pourquoi pas un systeme de vélib entre les parkings extérieurs et le centre(gratuit pour les salariés des administrations). Je reconnais l'utilité incontestable des navettes; mais Aurillac a la particularité d'avoir la plupart de ses administrations dans le centre, avec plein de jeunes actifs ( on est jeune maintenant jusqu'à l'age de la retraite). Si une grande partie des voitures des personnels des administrations disparaissaient du centre, il y aurait surement moins de souci pour se garer et aller consommer en centre ville.

N'empèche que l'idée d'un parking semi-enterré au foirail était bonne, pour faire une entrée centre-ville coté rue Chazerat, arroser le futur "ilot Frères Charmes" , tant attendu,et stimuler le développement du Centre Ancien coté StGéraud

Tant qu'on est au sport, les salles de sport privées sur Aurillac sont d'excellentes structures. Il ne faudrait pas qu'une structure publique ( en rehabilitation de l'ancienne piscine par exemple) leur fasse concurrence - pas juste-
Par contre , le role d'une municipalité serait peut-etre de développer encore plus l'accueil péri-scolaire pour que les parents puissent aller les fréquenter davantage en sortant du travail,...juste une idée, pour que tout le monde se bouge  . Oui, je sais , ça coute des sous, mais 1, c'est des emplois ( donc des cotisants) 2 , les jeunes sont l'or d'une population  : il faut attirer des familles dans cette ville et leur donner envie d'y faire leur vie, toute leur vie , et c'est souvent ce type de structure qui favorise le choix d'un lieu de vie 

Au fait, le sport pour tous, c'est un voeu louable mais à condition de respecter l'esprit de P.de Coubertin " l'essentiel est de participer" : je suis toujours en colère de voir des gamins se dégouter des clubs : s'ils ne sont pas bons ou interesses par la compétition,, ils sont souvent délaissés ; chacun son rythme, chacun ses choix.
C'est dommage que les subventions finissent par etre davantage des récompenses aux résultats que des encouragements à ceux qui ont du mal ; encore un truc à réequilibrer, non ?


L'habitat : développer trop de  zones pavillonaires en périphérie me fait douter ; c'est utile pour les finances de la ville car cela fait rentrer de la fiscalité ok mais si on regarde d'un peu plus haut, c'est une concurrence vis à vis des village s alentours ( non dissimulée d'ailleurs) et cela ne résout rien en terme de transports, commerce, travail...
Je trouve plus cohérent de laisser se développer les villages du bassin avec une identité propre et une vie propre à retrouver souvent ( commerces, services,animations)
Au lieu de trop étaler la ville, optimisons l'existant dans l'esprit du développement durable, à savoir , les circuits courts.
Il s'agit de redéfinir une politique de quartier complète pour en faire des micro-villages ou on vit, travaille , consomme. C'est peut-etre une utopie mais je verrais mieux , à plus ou moins long terme la multiplication de petites superettes de quartiers (franchisées pour tenir des prix compétitifs), plutot que des mastodontes de consommation , inaccessibles autrement qu'en voiture et anti-conviviaux; je ne suis pas anti grandes surfaces mais là, c'est la bonne dose, pas la peine d'en rajouter; c'est je trouve contraire à l'identité de notre territoire qui peut se démarquer autrement, consommer autrement, se développer autrement.
Les USA eux-memes re -développent le petit commerce de proximité. Alors, servons nous de leurs erreurs en les évitant  .

Je ne critiquerai pas Mr Souchon qui a transformé le centre-ville en un ghetto social; à l'époque, les circonstances l'exigeaient peut-etre meme si il y est allé un peu fort . 
En tous cas, à présent, il est temps là aussi de réequilibrer les choses.

La mixité sociale devrait etre naturelle. Etre en ville et en appart , c'est logique ; etre en campagne et en maison , c'est logique aussi.
 Alors , pourquoi maintenant , habiter au centre ville est une contrainte alors qu'au siècle précédent, c'était le top ?
Encore une histoire d'équilibre à repenser en terme de fiscalité, d'accès,, d'environnement ; La mise en ZPPAUP  devrait booster les choses mais ... soyons exigeants, faisons du beau .
Je ne suis pas sure que "beau" soit forcément synonyme de" cher", j'ai vu récemment pousser du "cher" et "pas beau !"
 Quitte à faire du moderne, faisons du hight-tech  et design meme dans la réhabilitation ; laissons exploser les talents des architectes. Qu'on vienne à Aurillac voir de l'original et non du basique- landa. Tout ça biensur dans l'esprit "développement durable" mais ça , c'est le VOLET  FEU de mon programme de non -candidate libre

Bon ,j'arrète pour tout de suite, peut etre encore une louche ce soir, avec le volet EAU.

Ce déballage  peut surprendre mais il n'a aucun sous-entendu malsain envers qui que ce soit.

Je termine juste un mandat qui m'a interessée mais ou je n'ai pas pu exprimer tout ce que je voulais .
Je n'ai pas fait de plan, j'écris comme ça vient ; tout simplement parce que ce n'est pas calculé, juste sincère et ouvert

Ce blog  n'engage que ma personne et ne s'adresse qu' à ceux qui ont envie de le lire , et de discuter, échanger .

Les autres ne sont meme pas arrivés à cette ligne, sinon ils sont  surement masos . lol

A très vite  

Nicole Soulenq-Moissinac

Partager cet article

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article

commentaires

actarus51 06/02/2008 11:50

:-)))

actarus51 05/02/2008 21:53

Quel dommage que vous preniez du recul... vous auriez fait une présidente de commission hors pair !

nicole moissinac 06/02/2008 08:28

EUREKA !   et enchantée de faire votre connaissance...".par essence" !!!!!!!!!!!!!