Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 12:53

J'ai assisté hier soir ,comme chaque année, à la commémoration du cessez-le-feu en Algérie, place du 19 mars à Aurillac,  en haut de l'av.du 4 sept.

Pourquoi ?
Parce que cette guerre me touche. C'est une guerre "de ma génération"
On est nombreux à en connaitre des "ANCIENS D'ALGERIE "

Personnellement, mon père l'a faite
Il en garde des blessures morales meme s'il n'en parle jamais: justement..

Il est toujours difficile d'en parler, comme si on marchait sur des oeufs
Il y a une énorme pudeur, retenue,mais beaucoup de douleur, de tristesse , de ressentiment parfois.

Beaucoup sont morts pour La France mais la reconnaissance semble un peu "aux forceps"

Inutile de remuer le couteau dans la plaie.

Simplement, entendre défiler le nom des Cantaliens disparus en présence de leurs compagnons d'armes est un moment que je trouve toujours extrèmement fort

Ils ont entre 60 et 75 ans, sont encore très actifs pour la plupart mais ce moment là rest toujours très grave et lourd en émotion
Il n'y a pas de longs discours; de solides poignées de main suffisent pour dire:   - on est là, ensemble.

Mr Marleix , pour sa dernière journée de Secrétaire d'Etat aus Anciens Combattants était là hier et ils ont apprécié.


Je suis une fille d'Ancien d'Algérie.
Je ne voudrais ni etre la femme ou la mère d'un combattant d'une quelconque guerre.



Voilà pourquoi, j'assiste à ces commémorations , pour dire , à la fois en silence et d'autant plus fort

                                                                    PLUS JAMAIS CA



Nicole














Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sorpifées 27/07/2008 23:17

Anciens d'Algérie moi-même, je suis intéressé par tout ce qui touche à mes anciens compagnons de galère.J'ai raconté mon expérience dans le site référencé ci joint.

André 22/03/2008 17:37

J'ai été intéressé par vos réflexions sur la guerre d'Algérie et les guerres en général.Je suis un ancien d'Algérie et je ne fa is partie d'aucune association "officielle" d'anciens d'AFN, je ne participe jamais aux manifestations du 19 mars. Donnez un coup d'œil à mon site, vous comprendrez peut-êtreAndré 

24/03/2008 12:57


Bonjour André
J'ai lu votre site et depuis , j'y pense souvent; votre réflexion et vos récits font l'effet d'un mouchoir qu'on soulève au fond d'une poche; on savait bien à peu près ce qu'il y avait dessous
mais ça nous arrangeait d'oublier, de laisser le mouchoir dessus.

Difficile de faire la part des choses : chaque combattant a son vécu personnel de cette guerre, donc son analyse personnelle meme si c'est une histoire collective;

Personnellement, je n'ai biensur pas  le droit de tirer quelconque conclusion ou jugement sur ce qui s'est passé;

Simplement , impossible de pas faire le parrallèle avec nos jeunes qui partent actuellement en Afghanistan ou au Tchad ou ailleurs;
Se battre pour la paix est assez ubuesque ! On sait comment ça commence mais pas comment cela va finir ou évoluer ;
L'armée n'est plus obligatoire; alors ces volontaires, comment voient-ils les choses, quelles sont leurs motivations pour s'engager ? Ont-ils toutes les données en main ? Si certains veulent en
parler, soldats ou familles de soldat, je pense que c'est interessant pour nourrir la reflexion de chacun d'entre nous;
Merci André , votre temoignage n'est pas facile à lire car il dérange ; il a été pour vous une sorte de thérapie mais peut-etre peut -il servir à beaucoup pour réflechir
autrement ...      


actarus51 20/03/2008 21:52

Bonsoir Nicole,
 
Mon papa aussi est un ancien d'Algérie, il est même grand invalide de guerre.
 
Etre "queule cassée" à 20 ans, çà doit être vraiment difficile...
 
Et dire qu'en IRAK,  des jeunes américains sont envoyés pour des raisons aussi (plus ?) futiles... !!
 
Quelle connerie la guerre !