Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 22:51

 Dur dur d'etre au gouvernement

Tu ne fais rien, on descend ds la rue parce que, vraiment c' est incroyable de ne rien faire dans des circonstances de chomage pareilles!

Tu fais quelque chose, on descend ds la rue parce que vraiment, c'est incroyable d'augmenter la précarité comme ça.!

Le chomage CDI serait mieux que le travail CDD ?

Soyons sérieux; qui de nos jours est en CDI ,et complètement serein devant son avenir professionnel?

Quand nos mentalités changeront-elles ? On ne restera pas forcément ds la meme entreprise toute sa carrière, et ce n'est pas grave, peut etre meme une chance à chaque fois, d'évoluer et de commencer une nouvelle expérience

Ce qui nous manque, c'est cette capacité de remise en question, cette aptitude à rebondir.

Quand sortirons-nous de la culture de l'échec pour cultiver le risque

Comme a dit un jour un de mes philosophes préférés-Patrick Timsit!!! - : la vie sans risque, c'est risqué...

Quand on ne prend aucun risque , on n'en prend qu'un seul: celui de passer à coté de sa vie  .

Nos jeunes - déja moins sclérosés- quand ils ne sont pas manipulés, ne sont pas effrayés par des contrats de 2 ans, plus ou moins; la géneration "zapping" ils sont nés dedans.

Au contraire, dites leur: tu rentres tel jour ds telle boite et tu y resteras toute ta vie; vous en verrez un nombre certain partir en courant...

De nombreuses TPE hésitent à embaucher car une fois la période d'essai passée, le contrat de leur salarié est "blindé" meme si leur activité baisse. C'est leur problème, s'ils n'ont pas de revenu mais jusqu'au depot de bilan, le salarié est tranquille.

Avec ces contrats plus souples, l'embauche est stimulée car moins risquée; ce raisonnement se multipliant, on obtient un pool d'emplois qui fluctuent...mais ont le mérite d'exister.

Quant à ceux qui s'accrochent soit disant aux pages du code du travail qui s'envolent...,ils n'ont eu aucun scrupule à en faire sauter un grand chapitre d'un coup avec la mise en place abusive et non maitrisée des 35 heures.

De grace, cessons de jouer au chat et à la souris entre patrons et salariés

Comme disait ma grand-mère de Pierrefort : "un fait l'autre"

Je pense qu'une des ouvertures possibles, c'est l'intéressement systématique aux bénéfices quel que soit le poste et la taille de l'entreprise; mais... trop long, j'en reparlerai un autre jour

Vive le travail; ce n'est pas une punition mais la réalisation d'une identité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article

commentaires

clg 08/12/2009 13:02


coorije té fotes


08/12/2009 20:15


T'as raison, j'écris comme je parle, et meme si je ne prétends aucunement faire de la littérature, ce n'est pas bien de ne pas se relire !!!
Au moins 4 fautes dans la meme page...honte à moi!