Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 20:12

Non, elle n'était pas feinte, l'émotion de Mr Souchon pour cette cérémonie de succession, volontaire mais anticipée.On ne quitte pas son poste de maire pendant 23 ans sans laisser une partie de soi-meme.

L'oeil dans le rétroviseur, il a balayé ces années de relaton passionnelle avec Aurillac et les Aurillacois.

Je n'ai pas les memes convictions politiques, ni la meme vision du développement de la ville.Ceci dit, je reconnais ses qualités de ténacité (voire pugnacité) et son aptitude à décider ('voire imposer).

Il a bien compris la définition de la majorité et n'a cure de l'unanimité.

Meme si tout cela est conforme à la démocratie, c'est sa personnalité qui dicte sa façon de travailler et celle de son équipe. 

-----------------------------------------------------------------

En tous cas, hier soir, c'était la soirée des " AUTOCONGRATULATIONS".

3 acteurs principaux se donnaient la réplique: Mrs Souchon, Mezard et Calmette et nous étions les figurants bienveillants.

J'ai préféré me taire. Il n'y avait pas à polemiquer de toute façon. De là à en rajouter !!!...seulement  un tout petit peu entre vous et moi...

Mon co-listier a  juste tenté une dose d'humour en souhaitant " bon vent " à Mr Souchon. Il aurait pu dire "bon vent d'Auvergne"  !  (hum, it's a bad joke)

     ----------------------------------------------------------------------

A un moment , je me suis crue dans un  "café-philo" - très interessant d'ailleurs

Le thème : le dilemme entre -le travail d'équipe- et - la solitude du pouvoir-... Mr de Villepin aurait pu participer d'ailleurs . Mème combat , non?

Autre thème en question : l'élève depassera-t-il le Maitre ? Le nouveau maire sera-t-il un clone ou prendra-t-il sa vraie place ? (pas évident avec Mr Souchon 1er adjoint)

Mais bon, évitons les procès d'intention : WAIT AND SEE!!!

     ----------------------------------------------------------------------

Mr Calmette avait l'air "prèt dans sa tête" meme s'il a bizarrement dit  "difficile pour un militant de gauche d'etre un élu "; j'ai interprété : quel fossé entre l'idéal et la réalité !

Il est assez sur de lui. IL s'est dit "maire un peu plus tot que prévu" !!!

Les municipales de 2008 ne sont donc pour lui qu'une simple formalité .???

Il a oublié que la DROITE AURILLACOISE, si elle n'est plus capitaine malheureusement depuis trop longtemps, fait l'arbitre des matchs.

C'est notre désistement au 2èmè tour en 95 qui a fait perdre Mr Souchon et notre maintien en 2001 qui l'a aidé à repasser.

Oui, je sais, il n'y a aucune gloire à tirer de cela mais... les faits sont là...Alors 2008 !!!

Il ne faut pas vendre la peau de la Droite avant de l'avoir tuée.

     --------------------------------------------------------------------------

En tous cas, la feuille de route a été écrite par Mr Souchon; Mr Calmette en est l'executant

La grosse différence évoquée dans "la marche à gravir" entre 1er adjoint et maire a été : "la perte du parapluie pour s'abriter (cf la solitude du pouvoir). Soite.

Hier, il en restait bien un parapluie: l'ETAT, sa situation budgétaire et sa décentralisation calamiteuse  !!!(comme d'habitude) 

Manquerait plus qu'il pleuve !!!... Faudrait pas que certains,  precedemment aux commandes de l'etat, sesoit dit  - après nous le déluge  - ? Pas etonnant que le soleil soit timide à percer .

                         ------------------------------------------------------

Enfin, cette redistribution des roles, adjoints, commissions s'est terminée autour d'un verre.

J'ai alors simplement mais courtoisement  félicité Mr Souchon er Mr Calmette, hors du champ déformé de la "presse-pression" !  

J'ai apprécié la sobriété de la réception en égard aux circonstances qui l'ont induite.

------------------------------------------------------------------

Le prochain Conseil Municipal sera le vrai bapteme : LE 23 MARS

Terminée la poésie et la philo, bonjour les maths : ce sera le vote du BUDGET

A bientot

Nicole Moissinac

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article

commentaires

Serge Weidmann 24/02/2006 23:57

C'est vrai que votre colistier aurait pu souhaiter un bon Vent d'Auvergne à René Souchon.
Car à la première occasion, ce vent-là risque de souffler.
Et même sur son blog qu'il a remis en chantier.
Bravo pour vos comptes rendus un brin ironiques. Il est vrai que la droite, c'est aussi le style!
Bon courage
SW

nicole MOISSINAC 24/02/2006 22:26

C'est vrai qu'une gestion de municipalité réussie comme d'une entreprise est liée à la capacité de décision ,de réaction, d'anticipation.
Mon commentaire n'est en effet qu'un résumé; je n'ai pas parlé de la méfiance à avoir des courtisans, le chant des sirènes.
Un maire est élu sur un programme ou il dit ce qu'il va faire . Ensuite à lui de faire ce qu'il a dit.
Le seul problème : quelle est la proportion d'électeurs qui lisent les programmes en détail par rapport à ceux qui votent une tète presque les yeux fermés ?

Lightman 24/02/2006 21:00

Note intéressante, mais je crois qu'il manque la fin :-)Sur la solitude du pouvoir, je pense qu'elle est inévitable. Mieux : elle est peut-être souhaitable. Car pour que les choses avancent, le décideur doit bien sûr savoir s'entourer de gens très compétents à consulter... Mais in fine, il n'y a qu'une seule personne (ou au pire un tout petit groupe) qui doit avoir le dernier mot. Lourde responsabilité que celle de décider (a fortiori quand on est élu), mais sans cela, les projets n'avancent pas. Rien de pire qu'un décideur hésitant et indécis.Décider seul, ça peut apparaître comme contradictoire avec les fondements démocratiques de notre société, mais c'est une des clés de l'efficacité. Et puis, tout n'est pas démocratie : l'armée et l'entreprise ne sont pas des démocraties...Cela dit, je parle pour le cas général, mais je n'ai jamais assisté à un conseil municipal d'Aurillac et n'ai donc pas pu mesurer comment s'exerce le pouvoir et la prise de décision au niveau de la mairie...