Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 11:27

Ma fille vient de rentrer en 1ère, donc épreuve de Français du Bac en fin d'année et initiation à l'économie puisque c'est une 1 ère ES.

J'ai décidé de lire tous les bouquins qu'elle aura à lire , y compris les bouquins d'économie.
Un moyen comme un autre de réviser (voir viser) ses classiques...

Elle a été surprise et je dirais mi-ravie mi-inquiète, partagée entre l'intéret d'en parler ensemble mais pas forcémentr l'envie que je mette le nez dans ses affaires et son petit monde. A moi de trouver la juste dose...

Bref, j'ai ressorti du grenier l'authentique "Candide" de Voltaire de ma 1ère à moi;  j'ai un mauvais souvenir de ces lectures forcées et j'èspère mieux les apprécier en deuxième lecture et lui permettre une meilleure approche !

J'ai feuilleté hier son 1er manuel de "Sciences Economiques et Sociales".
L'anecdote me parait assez bluffante :

J'étais dans lesdéfinitions:

- les grandscourants de la pensée sociologique : le débat porte sur le statut de l'individu, soit  défendu comme "fondamentalement libre de ses choix," soit sur le fait que "les actions individuelles sont l'expression d'appartenance à un ouplusieurs groupes sociaux"

-les grands courants de la pensée économique : le débat porte sur " la capacité du marché à s'autoréguler et sur le degré d'intervention de l'état"

Je trouvai déjà là une sacrée matière à reflexion et en parlai à mon ami , dans le mème temps plongé dans la lecture du magasine Challenge avec pour titre " capitalisme; ce qui change , ce qui reste "

ET franchement,  impossible de ne pas s'étonner des parrallélismes flagrants avec des petites phrases  par exemple d'André Comte-Sponville ;
 " l'état est garant pas gérant de l'économie",
"ne comptons pas sur l'état pour créer de la richesse, le marché et les entreprises le font plus et mieux. Mais ne comptons pas non plus sur le marché et les entreprises pour créer de la justice, seuls les états ont une chance d'y parvenir à peu près"
"le marché ne suffit pas à tout.Il est incapable de se réguler lui-meme d'une façon humainement acceptable
"
 le travail perd ses repères,
" etre solidaire, c'est etre égoîste ensemble",
"apprendre à décider à l'echelle du monde"


                                             Une drole d'impression de revenir aux fondamentaux...!!!


Pourvu que ce ne soit pas qu'un voeu pieux mais que des traductions concrètes sortent de cette mise à plat .
Alors là seulement, on sortira grandis de la crise.

Positivons : des étudiants d'Harvard ont rédigé avec succès un "serment d'Hyppocrate " du chef d'entreprise !
Révélateur d'un changement d'état d'esprit ? Pourquoi pas ?

Je lirai probablement prochainement le dernier Cohen : " la prospèrité du vice " qui replace les fonctionnements de la société à travers l'histoire  dans différents pays et cultures



Bon dimanche ...au  doux soleil de septembre meme si les jours et le temps raccourcissent trop vite

Nicole

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lightman 14/09/2009 16:47

Pour compléter cette note, le lien vers le fameux serment des étudiants en MBA de Harvard : http://mbaoath.org/take-the-oath/Et le groupe facebook correspondant : http://www.facebook.com/pages/MBA-Oath/98555258896#/pages/MBA-Oath/98555258896?ref=nfMerci pour cette bonne info !