Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 19:49


La rentrée fait ressortir les dossiers chauds de la municipalité et plus largement du bassin

L'implantation du Carrefour à la Sablière est le 1er qui ressort
Le président de la CCI est par définition le représentant élu des commerçants et industriels du coin; il a rallumé le feu en exprimant son désaccord sur cette implantation par voie de presse et annonçé des actions pour lui barrer la route.

Demain lundi, les artisans politiques du projet , maire d'Aurillac et Prést de la Caba vont contr-attaquer dans le meme journal.

Ce qui m'a interpellé , c'est l'entre-filet ce matin du dit journal assez enigmatique et curieux . Voici le texte in-extenso:

"Leader- Reflexion d'un baron de la droite locale :" l'affaire Carrefour devrait permettre de voir émergerun leader pour l'opposition à Aurillac". Visiblement, cet aspect politique n'a pas échappé à A.Calmette et J.Mézard qui s'apprètent à riposter ce lundi contre le recours déposé par la CCI du Cantal. Le maire et le président de la Caba ont demandé à leurs services d'exhumer des archives les prises de position et les votes en conseil municipal des membres de l'opposition sur le sujet " 

Je ne suis plus conseillère municipale d'opposition, c'est vrai mais l'affaire a été maintes fois discutée lors du mandat précédent

Tout simplement, je veux refaire un point ici pour réaffirmer mon opinion, mes prises de position et votes , en précisant bien qu'ici, sur ce blog, je n'engage que moi.

Depuis le début, je suis contre cette implantation  ( et ai voté contre en conseil municipal ; j'ai déjà exprimé ici meme plusieurs fois mon avis)

J'ai toujours été favorable à l'implantation d'une zone artisanale mais contre cet hypermarché.

Le groupe Carrefour se repositionne lui-meme au niveau national en réfléchissant à un maillage du territoire en commerces de proximité pour adhérer à la nouvelle façon de consommer ; 
Meme les USA réduisent leurs surfaces commerciales pour remettre de l'humanité et coller aux tailles des paniers qui se réduisent 
Les études écologiques montrent que les lieux les plus pollués sont les parkings de grandes surfaces , avec l'incohérence liée à des déplacements accrus pour accéder à ces zones excentrées des centres .
 Les navettes collectives sont une réponse inadaptée en raison du volume des achats car , on ne fait pas x kms en navette pour une plaquette de beurre.
L'argument consistant à attirer des populations des departements voisins est ,je pense, dépassé. Il y a encore 4à5ans, j'admets qu'on pouvait faire 50 kms pour aller en hyper faire une après-midi d'achat.
 Aujourd'hui, les centres d 'interet évoluent et à l'augmentation des achats en ligne (vètements, électro-ménager...) change aussi la donne.


Cette création ne fera pas venir de population nouvelle, créera très peu d'emploi sur le long terme mais se contentera de les prendre d'autres commerces qui souffriront et licencieront.
C'est dommage qu'on ne regarde pas à plus long terme , au delà de ces maigres emplois hypothétiques , précaires, et inconfortables car souvent réservés aux femmes avec temps partiels et horaires décalés, incompatibles avec une vie de famille et  salaires necessitant aides sociales en complément .

Biensur , j'entends dire en réponse "on ne veut pas vivre dans un désert" 
Non , ce ne sera pas un désert mais cela créera des friches autour,...pas terrible non plus comme paysage.

Moi aussi , je souhaite que le bassin attire de la population et retrouve une dynamique 

Mais bon sang ! c'est quoi nos atouts ? la bonne bouffe, un beau pays, de l'espace, 
Qu'est-ce qu'on attend pour miser à fond dessus ?

Le département du Cantal, producteur de produits de terroir d'exception les présente dans un marché 2 fois par semaine qui est : un parking désaffecté !!! y a pas un bug là !
 Et qu'on ne me dise pas que c'est pour etre en centre-ville pres des commerces !!! Les commerces du centre-ville ?  place de l'hotel de ville  ? Ou ça ?

Quand aurons -nous une halle digne de ce nom pour présenter nos produits, une grande surface de produits de terroir, en somme . Le site des berges de la Jordanne s'y prete à merveille avec son parking du foirail pratique et son accès rapide en ville, de quoi meme susciter des créations à terme pour re-dynamiser le merveilleux quartier StGéraud

Quand à une galerie marchande pour les fashion-addicts et pour les flaneries, je ressors des cartons où il est bizarrement entérré : le dossier de l'ilot des freres Charmes

Imaginez : vous venez passer la journée à Aurillac
- marché le matin avec dégustation de produits de qualité  et contacts chaleureux avec producteurs et commerçants
- pause déjeuner chez nos restaurateurs du centre ( du sandwich au gastro, le choix y est)
- après-midi shopping dans l'ilot des freres charmes et les rues adjacentes
- une soirée restau et/ou ciné et/ou discothèque et/ou spectacle

Pas mal le programme
Ca fait venir du monde, ça fait bosser du monde , ça dynamise toute la ville et pour moi

Ya pas photo, c'est autre chose et... nous le valons bien !


Je m'arrète car c'est trop long mais cette ville me semble dans des startings-blocks avec un énorme potentiel pour courir en tete des villes moyennes mais....on ne lui donne jamais le  bon départ.

Bonne fin de soirée

Nicole

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lightman 27/09/2009 11:53


Je ne suis pas d'accord avec toi sur ce sujet, Nicole. Néanmoins, je comprends ton point de vue et même j'apprécie cette divergence qui n'est pas mue par un autre intérêt que l'intérêt général, ce
qui ne semble pas être le cas de tous les opposants. Voir pour plus d'infos l'éditorial de notre bon maire dans la dernière gazette municipale. On y trouve une argumentation percutante à laquelle
ne nous avait pas habitué Alain Calmette. Argumentation percutante mais fort pertinente !

Pour revenir au fond, je suis persuadé qu'il existe une possibilité pour permettre l'implantation de Carrefour en prenant un certain nombre de mesures pour éviter les risques que tu décris Nicole
et que je ne nie pas. Mais refuser tout net, par principe ou par corporatisme, un investissement aussi important dans notre département sinistré sans même en discuter ne me semble pas
raisonnable quand on est aux responsabilités dans ce territoire.


27/09/2009 19:31


Mmmmmouais ! Si l'on considère que c'est un investissement privé (groupe Carrefour) et que la collectivité n'investit pas de fond public, on peut effectivement apprécier qu'un gros investisseur
privé mise sur notre territoire soit une manne difficile à refuser.

Ceci étant posé, les collectivités doivent etre d'autant plus orientées à stimuler et aider les entreprises locales petites et moyennes , commerciales et artisanales à se créer , continuer à
exister ou...éviter de couler

Cette implantation qui mijote bloque tous les autres projets fijés dans la peur de rater ou le manque d'accompagnement de la collectivité.

Au moment où on parle de moraliser l'argent et équilibrer les chances des gros capitaux mondiaux versus les petits capitaux locaux, il est là le role et meme le devoir des collectivités
locales.
 Au final, Carrefour , pourquoi pas mais, pas au dépend des autres formes de commerce et des autres implantations ( ilot des Freres Charmes , Halle aux produits locaux, dynamisation du
Centre-ville)
On dirait que la municipalité a la bouche pleine avec ce foutu Carrefour et a mis tout le reste aux oubliettes
C'est là et surtout là que je m'insurge et comme tu dis , sur ce coup là comme d'autres , on enlève les étiquettes droite ou gauche 


Henri 22/09/2009 15:42


je suis assez d'accord avec ce que tu dis, le problème c'est que maintenant il ne peut plus y avoir de dialogue sur ce dossier c'est un camp contre l'autre!
on voit même des amis ne plus se parler!
comme si une idée à défendre vallait une amitié?
Dieu qu'il est difficile pour certains de reconnaitre qu'ils se sont trompés et pour d'autres de ne pas tout mélanger...
quel spectacle désolant alors qu'il y a temps de choses à faire pour notre aglo, dans la même dynamique que le Prisme et la piscine.


26/09/2009 10:16


Eh ben Henri, t'as l'air tout triste! Pouttant, t'as pas mal d'expériences autant dans le monde politique que le monde associatif et le monde de l'entreprise !

Mais je te suis totalement : plus on prend de la bouteille et du recul, moins on se reconnait dans les gue-guerres intestines bouffeuses d'énergie et de temps et surtout contre-productives.

Pour tout projet, il faut le temps du débat, puis celui de la décision et ...basta !
Là, le débat était faussé et peu démocratique, la décision de ce fait pas claire et nette ,d'où toutes les tergiversations ensuite. 
Quant à la compet Droite Gauche, ce serait bien s'il s'agissait d'une foultitude de projet et visions différentes à débattre. Réduire la compet à des guerres de personnes , quel dommage !
On n'a qu' faire vivre notre parti du centre en le rendant médiatique et médiateur !!!!!