Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 20:31

J'en suis restée ce matin à l'ilot des Frères Charmes qui risque de ne pas tenir ses promesses pour relancer le centre. Il est peut-etre encore temps de chercher des enseignes commerciales au lieu de mettre des bureaux ! Si ce centre ne vit que le soir avec son ciné et son resto, on aura peut-etre une clientèle nouvelle pour les bars et restaurants mais pas pour les commerces le jour et l'objectif ne sera pas atteint.

La Ponétie va pas mal se transférer à la Sablière et se redéfinir en zone d'habitation. Ok

LE quartier Gare-Lescudillier va etre redéfini aussi : - la halle de spectacle, - une zone d'habitation (plutot pour  sourds !) et ...des bureaux !!! en plus de Centre-lait acheté par la CCI pour devenir un Centre de Formation.  Qu'est ce qu'on pourra bien faire dans tous ces bureaux ?

Le site de CUEILHES sera une réelle bouffée d'oxygène avec du terrain pour environ 250 pavillons. Un vrai nouveau quartier comme aux Alouettes., opérationnel fin 2008.

Le Parc HELITAS autour du stade de rugby est un endroit magnifique mais  mal exploité . La piscine vit ses derniers mois ( avant l'ouverture du Centre Aquatique) et il faudra réaffecter les locaux. La municipalité envisage fortement d'y installer un Centre Social commun Belbex-Alouettes. Là , je ne suis pas tellement d'accord. A queques centaines de metres près, on peut prévoir un superbe centre social dans le réaménagement Lescudillier-Vialenc

Quant à ces locaux sur ce site en bordure du Parc HELITAS.... L'autre jour, j'ai été partagée entre satisfaction et ...jalousie quand j'ai vu que Chaudes-Aigues allait accueillir un disciple de Bocuse et donc une locomotive gastronomique. Je n'ai pas pu m'empecher de penser aux heures de gloire de feu le Nautic et révé d'un restaurant gastronomique et panoramique sur le Parc Hélitas. J'y avais pensé déjà pour l'ex-Musée de Cire mais la municipalité l'a vendu aux enchères et c'est un assureur qui l'a acheté..."Cantal Développement" du Conseil Général a , semble-t-il fait fort sur le coup du grand chef à Chaudes -Aigues !  Pourquoi pas recommencer l'opération pour Aurillac ? L'appel est lançé...

 

Autre chose de  différent mais à mes yeux capital : l'Agenda 21.   il s'agit d'un programme d'actions environnementales à court et long terme.                                                                                  Tout projet municipal devra passer à la moulinette d'un cahier des charges axé sur la protection de l'environnement ( des matériaux de constructions en passant par les économies d'energies, les véhicules propres...)                                                                                                                  J'ai simplement proposé d'y inclure des mesures incitatives pour les particuliers. Ex: si chaque jardin aurillacois possédait un citerne de récupération d'eau de pluie connecté à la gouttière, et un bac à compost, mine de rien, on économiserait pas mal d'eau communale et on réduirait les poubelles. " un petit geste peut devenir un grand geste si on est nombreux à le faire !" Le role d'une municipalité est d'inciter en proposant une réduction sur l'achat ou une réduction fiscale. 

 

Dernier point : la gestion du personnel municipal. Dans toute les collectivités , la part dans les dépenses de fonctionnement des frais de personnel est très importante. En moyenne, dans les villes moyennes, elle tourne à 55%. Eh  bien à Aurillac, nous sommes à 64 % . C'est un parti-pris de gestion et peut-etre un peu d'idéologie .                                                                                                  En effet, avoir plus de personnel communal qu'ailleurs, c'est déjà discutable; mais le justifier en disant que cela permet de confier moins de travail aux entreprises privées, là , pour moi, il y a un os !!!

Le PPP est  (Partenariat Public Privé)  est reconnu comme plus judicieux et équilibré dans tous les domaines:- Santé ( réseaux ville-hopital),- Agroalimentaire ( Inra- entreprises)... La municipalité semble vouloir travailler "entre soi". Développer la ville, c'est penser urbanisme, culture, loisirs mais AVANT TOUT c'est penser TRAVAIL.

C'est aussi un role municipal de stimuler la création d'entreprises et leur développement , ou tout au moins leur maintien. Eviter le plus possible l'affermage est pour moi contraire à ce role nécessaire en terme  de rentrées fiscales et démographiques.                                                                                                  Pour une fois que la ville sort de la moyenne, ce n'est pas dans le bon sens. Je ne remets biensur pas en cause la qualité du travail du personnel communal mais je revendique un meilleur équilibre entre les emplois publics et privés, pour une saine gestion des uns et des autres.

Je ne peux pas parler de tous les points ce soir.

En conclusion, j'ai regretté et je l'ai dit hier ,que le débat d'orientations n'aille pas plus loin.  

Que sera Aurillac dans 25 ans ?  Qui y vivra, pour y faire quoi ? Face aux grandes mutations et migrations, ce sont des questions quasi philosophiques qu'il faut déjà se poser pour intuiter les équipements et zonages qui vont avec.

Les villes qui s'en sortent se sont toutes spécialisées dans un domaine de compétence où elles excellent et les activités périphériques en tirent les bénéfices ainsi que la démographie.

Dans quoi sommes-nous bons au point de le développer économiquement à l'obsession pour devenir les meilleurs et etre une destination incontournable du domaine ?

 J'ai biensur ma petite idée mais je laisse la question ouverte  pour que chacun y pense par amour pour cette ville mais aussi pour nos enfants et petits-enfants.

A bientot

Nicole Moissinac 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article

commentaires

nicole Moissinac 02/02/2007 12:44

Pas de souci Monsieur, je ne suis pas agacée par vous, aucontraire, car vous faites preuve d'un interet collectif très pragmatique que j'apprécie.
Je déplore souvent la nébulosité des strates administratives des différentes collectivités. Les services publics sont-ils toujours au service du publiC?
Une fiche claire, un "qui fait quoi " serait un bon service à distribuer aux usagers qui font souvent du tourisme bureaucratique avant de trouver la bonne personne et la bonne info.
Ce serait un tract peut etre bien plus utile que certains futurs tracts de campagne à venir
Tiens, je vais le suggérer à mon candidat député...
Cordialement

actarus51 01/02/2007 22:21

sabotage ! \\\ :-)))

actarus51 01/02/2007 22:19

Je crois déceler dans vos propos un début d\\\'agacement, madame, dont je suis fort désolé, croyez-le.Il y a un malentendu, ce n\\\'était pas pour faire la "promo" de la Caba que j\\\'indiquais le lien vers son site, c\\\'était pour indiquer qu\\\'il s\\\'agit d\\\'une action qui n\\\'est pas faite par la ville justement parce qu\\\'elle est menée au niveau communautaire. cqfdJ\\\'espère pour la Caba qu\\\'il n\\\'y a pas que les conseillers communautaires qui sont au courant des actions qu\\\'elle mènent. Mais il est vrai que l\\\'intercommunalité est un échelon largement méconnu par nos concitoyens...  et que, comme vous le faites remarquer, la promotion de son action laisse sûrement à désirer, la preuve...Quant à la méthodologie du compostage, personnellement j\\\'ai opté pour 4 palettes de bois formant un carré (soutenu par 4 piquets de chêne), l\\\'une d\\\'elles restant amovible. La contrainte majeure réside plutôt dans une poubelle spécifique qu\\\'il faut vider très régulièrement, les déchets organiques pourrissant rapidement. Et s\\\'il est aisé de vider sa petite poubelle tous les soirs d\\\'été sur son tas de compost, cela devient plus difficile l\\\'hiver, surtout quand le potager n\\\'est pas éclairé...Petite expérience personnelle : au début je m\\\'étais contenté de 3 palettes, laissant le 4è côté ouvert pour pouvoir travailler plus facilement le compost. Mais j\\\'en suis revenu car, d\\\'une part, on ne retourne le compost que rarement et surtout, les renards des alentours se chargeaient de disperser mes derniers apports...Cela dit les solutions les plus pratiques sont expliquées sur le site de la caba (d\\\'une navigation peu intuitive, j\\\'en conviens), menu de gauche "les services au quotidien > le logement > le compostage"Voilà pour vos lecteurs. Dont le citoyen que je suis est, madame, l\\\'un des plus fidèles, et les plus respectueux.

Nicole Moissinac 01/02/2007 14:33

ok pour faire la promo de la CABA.. Mais il faut aussi que la CABA fasse la promo de ce qu'elle fait.
Je ne suis pas conseillère communautaire, donc j'ignorais. Je vais me renseigner pour cette ville à la campagne qu'est Aurillac et tous ses pavillons en devenir.
A moins que vous ne puissiez nous donner ici la méthodologie pour équiper notre bout de jardin chacun. Merci d'avance

actarus51 01/02/2007 13:57

désolé, le lien vers le site de la caba ne fonctionne pas (problème de recopie). Enfin vous aurez trouvé...