Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 14:07

Bouh, je râle : le son de mon ordi m'a laché ! au moment où je voulais voir la vidéo du dernier conseil municipal, histoire d'avoir les vraies infos avant le filtre  naturellement subjectif de la presse.

 

Faut que j'attende  mon nouvel ordi ( comme d'hab pour les téléphones, je joue la mère-récup du vieux de ma fille qui a commandé son Mac au Père Noèl)

 

Bref, les conseillers municipaux, sans le son, c'est un peu comique , instructif sur leur personnalité grace à des gestuelles caricaturales ...mais peu instructif sur la gestion de la ville !

 

Alors, retour à notre bonne vieille "Montagne" quotidienne

 

Aurillac est une ville  qui semble ne pas arriver à marcher droit sur ses 2 pieds et trébucher sans arrèt avec un pied dans une chaussure trop grande (la chaussure Sablière) et l'autre dans une chaussure trop étriquée ( la chaussure Centre-ville)

 

Je ne parlerai pas de la Sablère ( je l'ai fait X fois ici et ailleurs) mais du dossier Centre-ville

 

J'ai beaucoup bossé dessus pour monter notre programme aux municipales de2001 et je suis désolée quand je vois l'évolution ou plutot l'involution du centre ville depuis toutes ces années.

 

Je n'admets pas les fatalismes de démographie en recul, de crise ( surtout quand les memes défendent la grande chaussure-de clown )

 

J'habite Aurillac, par choix , depuis 1985, et quand on aime une ville, on l'observe et on veut veiller à sa croissance et non la regarder s'étioler inexorablement.

 

Je suis toujours ravie de voir une enseigne ouvrir, si modeste soit-elle et toujours triste de voir des panneaux " à louer, à venfre, fermeture définitive..."

 

Je suis persuadée que la volonté politique a sa place dans l'impulsion positive à donner.

 

Et on arrive vite au dossier actuel " l'ilot des Frères Charmes"

 

C'est un dossier qui à force de chauffer, refroidir, tiédir ou carrément cramer a perdu beaucoup de sa saveur, quel dommage !!!

 

Elle est là la locomotive nécessaire pour doper tout le centre et lui donner toute sa dynamique.

 

A se demander s'il n'y pas compet entre"l'ilot"et la "Sablière" !!!

 

Quand on observe que la plupart des commerces sont franchisés ,plus ou moins indépendants et quand on observe la zone de chalandise, pas sorcier de comprendre que toute création ou déplacement est fac à un dilemne : "ilot" ou "Sablière".

 

Ensuite, viennent les conditions plus ou moins favorables pour la dite installation et là, on retrouve la volonté politique qui met selon, une chaussure en avant ou l'autre, plutot l'autre d'ailleurs !!!

 

Bref , pour moi, c'est n°1 "ilot des freres Charmes et n°2 Sablière si besoin

 

Je trouve important d'avoir l'esprit ouvert, en tant que politique, sur la mixité des investissements privés et publics sans sectarisme idéologique.

 

Je tire mon chapeau à la commerçnte et conseillère d'opposition qui se jette dans l'aventure de l'Ilot en investissant et j'èspère qu'elle fera des émules, au point de ne plus avoir de place pour des services administratifs et une belle place pour un cinéma , comme la 1ère mouture en fait.

 

Bon sang, je pense souvent que ce qui se fait dans cette ville se fait comme des coups, des opportunités saisies mais sans cohérence global et vision de la ville à long terme.

 

Je regrette encore l'emplacement du Prisme , bien plus judicieux sur la zone loisirs près des anciens emplacements Gilet ( question accès, parkings et nuisances); prévoir à présent du résidentiel à proximité est plus délicat, à mon sens.

 

Je vois à la rigueur la Sablière en délocalisation de La Ponétie effectivement engorgée et ainsi une future Ponétie résidentielle , pourquoi pas,puisque le ville manque de terrains constructibles

 

Bon j'arrete car je suis fialement en train de decliner un semblant de programme

 

Je n'entame pas aujourd'hui le dossier Jordanne, véritable colonne vertébrale de la ville sous utilisée etc, etc

 

It's all folk's

 

nb: La radicale valoisienne salut le rappel du radical de gauche à la loi sur la laîcité de 1905 ( séparation de l'Eglise et l'Etat) et lui rappelle à ce propos la présence remarquée de Mr Baylet, Président des Radicaux de gauche au diner républicain de Mr Borloo, président des radicaux Valoisiens,le 09 dec dernier

 

Vive les "radicaux libres"

 

Nicole Soulenq Moissinac

 

Partager cet article

Repost 0
Published by aurillacdiet
commenter cet article

commentaires