Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:22



Ah ce Cantal qu'on aime tant, cette bonne ville d'Aurillac avec son microcosme d'histoires politico-socio-economico-amicales !!!!

Ouf, cela fait du bien de temps en temps de s'en éloigner pour s'aérer , l'oublier un peu et revenir plus serein , plus enthousiaste mais pas moins déterminé.

Bref, j'ai fais mon baluchon mercredi et suis rentrée hier soir lundi

Une journée de travail à Aubusson, une à Brive, une à Paris , et un super week-end à Honfleur intercalé au milieu.


Je me suis retrouvée au milieu de personnes connues ou inconnues qui mènent leur bout de vie tranquillement , sans se soucier aucunement de la vie publique qui les entoure ( municipalité , conseil général, région, ...) au point de connaitre à peine le nom de leurs élus locaux et du "qui fait quoi" en terme de responsabilités ( écoles, déchets, transports...)

Etonnant non ? et en plus ces gens là vont très bien, ralent un peu quand ils reçoivent leur feuille d'impot , se déplacent en fonction de leur humeur du jour lorqu'il y a une élection locale , histoire d'avoir la conscience citoyenne tranquille en faisant tamponner leur carte d'électeur mais sans trop se poser de question sur le bout de papier qu'ils mettent dans l'urne.

Moi qui suis en train de faire ma petite introspection de la cinquantaine , ce nombrilisme affiché et assumé et cette indifférence vis à vis des institutions publiques m'a interpellée.

Moi qui m'y interesse depuis toujours , je réalise qu'à force de prendre partie, de donner mon avis , en gros "de la ramener" pour un "oui" ou un "non" ( au sens propre) , je m'attire plus d'ennuis qu'autre chose....

Paradoxalement, je suis soigneusement et insidieusement repoussée précisément par les gens "dits de mon bord politique".
En effet, le système de cour déguisée fait que ,pour etre reconnu et invité à évoluer dans le cercle des initiés, il est bien vu d'etre le plus docile possible et de ne pas faire de vagues...

Tout individu trop remuant inquiète et déstabilise ce petit échiquier bien organisé et programmé par un chef d'orchestre très attaché à rester chef et à mener son orchestre à la baguette sans fausse note.

 

J'imagine que ce raisonnement vaut dans tous les camps , et je crains qu'il contamine certains milieux professionnels.

 

Il est d'ailleurs regrettable que des amalgames puisse se produire  entre le milieu professionnel et le milieu politique ... .

Bref, n'ayant pas reçu à la naissance le gène de la docilité , il est un peu tard pour que je devienne un OGM politique collant au moule préfabriqué.


En plus les histoires de "bras de fer" contre "pot de terre", c'est pas ma tasse de thé.

Alors, alors, j'ai 2 solutions :
- soit je me recentre sur mon nombril et m'occupe exclusivement de ma pomme comme les autres et j'ai plein d'idées et de projets pour cela et ...exit   clairement de mes centres d'interet le monde politique local qui s'auto -alimente et s'auto-entretient

- soit je me lache total, n'ayant rien à perdre ni à gagner et mets mon grain de sel ou de sucre dès que cela me chante ou me fais tousser, avec le plaisir immédiat de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas et le risque de représailles diverses et variées ,directes ou indirectes comme ce matin ( mais j'en parlerai  ici dès que j'aurai les preuves)

J'aurais du comprendre plus tot , le jour où dans les années 2000, un charmant voisin de table ( devenu depuis ministre, Mr Hortefeux, m'a rétorqué après m'avoir demandé mon nom : " ah , c'est vous Nicole Moissinac, on m'a dit que vous étiez trop vitaminée ..."

J'ai tout de meme pris ma poire vitaminée après le fromage , mais j'ai failli m'étouffer d'incompréhension sur le coup.
Ca y est , c'est bon , j'ai enfin compris, le sens et surtout la portée de cette petite remarque anodine.


Cette réputation de "poil à gratter" me colle à la peau et toute la partie idées et projets en est occultée, 

 Résultat :Je ne suis pas encore de gauche mais de plus en plus mal-à droite ...

J'ai pensé agir hors champ politique , par la voie associative , à la demande d'un certain nombre , mais l'ombre noire de la récupération politique plane au dessus de chaque initiative .

Et si je veux bien diminuer ma dose de vitamines, je ne veux pas pour autant...servir la soupe, du moins pas à n'importe qui !


C'était ma reflexion du jour... au retour dans ce Cantal aujourd'hui morose humide et froid


Nicole Soulenq-Moissinac



nb : à Vanessa pour son dernier commentaire : j'ai proposé à Yves Coussain de  vous répondre lui-mème sur mon blog, ce qui me parait logique puisque vous l'interpellez directement , ce qu'il fera sous peu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Martine MONTEL 12/02/2010 13:58


Ancienne élue de base (conseillère municipale) refus de me représenter, une campagne pour les européennes avec Jean Barrat, DLR, moi-même plutôt centre-gauche, quoique maintenant je ne sais plus,
j'ai beaucoup apprécié votre post, et bravo


12/02/2010 16:36


Merci
Décidément, on est plusieurs femmes à etre volontaires, pleines d'énergie mais désabusées par certains comportements ... souterrains et malsains

Nicole Barbin a crée l'assoc "femmes leaders"

Nicole Moissinac va créer l'assoc " femmes loosers" !!! :)

Et on finira peut-etre par jouer à " qui perd gagne" !!!

Cordialement

Nicole