Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 08:54

Vu le taux d'abstention ( + der 60 %), on ne peut pas dire que cette élection locale passionne

Cela fait poser question :
- est ce une méconnaissance et donc un désinteret du role du conseiller général ?
- est-ce un raz-le-bol du cumul de scrutins en peu de temps ( 3è en 2 ans),?
- est-ce la météo ?

En tous cas , le chiffre est là et ceux qui se sentent ( pleinement) satisfaits de leur score sont d'une humilité exemplaire !

Pour ceux qui votent, le choix se fait sur différents critères :

- le critère politique dans la bipolarité droite- gauche :
  On parle donc ici de convictions politiques ; SI je devais voter politique, je voterai pour le candidat(e) de mon camp .
  Encore faut-il reconnaitre la légitimité  dans ce camp, en terme de convictions et sincérité au delà du simple opportunisme en toute urgence, relativement injurieux pour les vrais militants  .

- le critère compétence :
 il s'agit là de regarder le bilan du candidat(e) dans ses fonctions actuelles dans la collectivité où il siège, en l'occurence , mairie d'Aurillac et CABA.
C'est facile d'accès vià les sites internet ,comme dans les conversations de comptoir où on sait qui intervient en commissions et conseils municipaux, qui connait ses dossiers, qui agit...
C'est majeur pour savoir si on aura un futur conseiller(e) général de façade ou d'action.
Celui qui était actif hier le sera demain , celui qui ne l'était pas  hier et n'était qu'un simple figurant peut dire qu'il le sera demain mais n'est pas crédible...,

- le critère personnalité
A-t-on en face de soi un candidat(e) qui existe par lui-mème avec sa personnalité , son vécu et ses projets
ou bien un candidat qui batit son fond de commerce essentiellement sur des parrains pour cacher ses insuffisances ?
Appartenir à un groupe et avoir des pères est une bonne chose mais à condition que ce soit secondaire et non le principal argument ,sinon c'est encore plus la signature d'un grand vide à combler

- le critère sympathie
C'est un critère par définition subjectif mais qui finit par etre révélateur par le coté statistique .
La proximité ne se décrète pas, elle ne peut etre que naturelle
Le coté altruiste idem
L'ambition n'est pas un gros mot quand elle ressort pour l'interet d'un canton et ses habitants
Elle ne trompe pas quand elle est d'ordre carriériste et nombriliste , et l'hypocrisie des comportements transpire alors nettement.
La politique n'étant pas un métier mais une fonction, c'est aussi en regardant les personnes comment elles sont perçues dans leur travail avec leurs collègues ou autres  qu'on peut se faire un idée de leur réelle façon d'etre

Il y a certainement d'autres critères et les 4 se mélangent souvent au moment de choisir le bulletin à mettre dans l'urne.

Sur un élection locale comme celle-ci, le critère politique est moin important  que la compétence et la personnalité


J'èspère que les électeurs se déplaceront davantage dimanche car c'est important de faire vivre la démocratie.

J'èspère qu'ils feront le bon choix , en leur ame et conscience  pour leur canton  et pour avoir un(e) représentant(e) à la hauteur .


Voilà, voilà ce que je pense qui, je le redis toujours ,n'engage que moi .

Biensur, mon choix est clair  et facile à deviner

N'y voyez aucun féminisme, juste du rationnel vis à vis des critères ci-dessus.

Nicole










Partager cet article

Repost 0

commentaires