Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 21:09

 

Voici un article qui donne à réflechir  et à penser peut-etre autrement l'avanir d'Aurillac et du bassin.

 

Meme si c'est ma vision des choses depuis longtemps, cela fait du bien quand c'est quelqu'un d'autre qui le dit et que cette vision est partagée par nombre d'élus, urbanistes en colloque à l'Assemblée Nationale

 

 

Mardi 15 février 2011 2 15 /02 /Fév /2011 15:00

Le commerce de proximité revient au centre ville. Un phénomène lié à de nouvelles habitudes de consommation à l'heure où la fréquentation des hypers semble marquer le pas. Un colloque consacré au commerce de proximité s'est déroulé à l'Assemblée nationale.

SAT09028D_0091.jpg

« Proximité… » Le mot, adapté au commerce, n'a jamais été autant mis en avant par les pouvoirs publics, les élus, les urbanistes… Jusqu'à la grande distribution qui rappelle aujourd'hui que « la proximité, c'est son métier ». Entre Carrefour City du groupe Carrefour, Little extra de Auchan, Monop'de Monoprix ou Marché Plus de Casino, les grandes enseignes se taillent un nouveau format pour réinvestir les centres-villes. « Ce retour aux sources n'est pas anodin. On voit bien que l'attractivité des grands centres commerciaux marque le pas, même si les majors de la distribution n'en parlent pas », explique Jacques Marceau, un des fondateurs du « Manifeste des services et commerces de proximité » officiellement lancé jeudi à l'Assemblée nationale à l'occasion d'un colloque élargi. Ce manifeste qui regroupe entreprises, institutions et associations, entend bien promouvoir de bonnes pratiques en s'appuyant sur des réalisations exemplaires qui ont vu le jour ici et là.

Mais si la proximité permet de renouer avec « une ville idéalisée, celle des petites distances et du voisinage convivial », indique Philippe Dugot, prof à l'université Toulouse-3, il ne faut pas céder à l'image d'Épinal. Le zinc rustique, la droguerie ou l'épicerie de village ont vécu, remplacés par des multiples ruraux et des supermarchés exclus des centres-villes au profit des périphéries.

Engager une réflexion sur le sens à donner au commerce de proximité est devenu le credo des chambres de commerce. Première en France, la CCIR de Midi-Pyrénées a lancé une vaste enquête avec les chercheurs du Centre universitaire d'études urbaines (Cieu). Objectif : répondre aux vraies questions posées par l'urbanisme commercial, notion trop souvent négligée par les décideurs. On sait que la présence ou pas de commerces joue un rôle clé dans le choix du citadin de s'implanter ici ou là, tout comme entrent en compte le coût du foncier, l'offre de transport, la présence de services de santé ou d'écoles…

Le commerce de proximité est devenu d'autant plus une réalité que la grande distribution de proximité marque des signes d'essoufflement et que nous avons de plus en plus tendance à consommer autrement. Face aux supérettes et au discount, c'est aussi aux détaillants de se professionnaliser et de s'unir pour promouvoir le commerce plaisir par opposition au commerce du « prix bas ». Tout un programme.

Jean-Marie Decorse ladepeche.fr

 

 

Merci Alain de m'avoir passé cet article ( Alain Firmignac..biensur ...)

Partager cet article

Repost 0
Published by aurillacdiet
commenter cet article

commentaires