Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 21:29

allez, un brin de présentation s'impose...


Première candidature à une élection, mais pas mon premier engagement en politique....


revenons en arrière, pour les plus anciens, sur la touche RWD du poste cassettes!


1981, il n'y a pas eu que Francois Mittérand...
Tulle, il n'y a pas eu que Francois Hollande...
J'ai donc pointé le bout de mon nez en 1981 à Tulle.


Apres un passage en Corrèze (terre de présidents....), j'ai enchainé collège à Pléaux, où vivent mes grands parents, éleveurs de vaches salers, et ensuite Aurillac et le lycée Emile Duclaux pour obtenir mon Bac Scientifique en 1999.


Le sport, les amis mais aussi l'intérêt très jeune pour la politique, ont été autant de facteurs d'équilibres pour faire de moi l'adulte que je suis aujourd'hui.


Mes études se sont poursuivies à Brive où j'ai obtenu un Diplôme d'état d'infirmier en 2003. Et après une première expérience professionnelle, j'ai choisi de revenir habiter et travailler à Aurillac.


J'ai choisi. Choisi pour la qualité de vie, l'environnement, les racines.


Ce choix s'est confirmé lors de mon évolution professionnelle majeure. En effet, d'infirmier, j'ai voulu évoluer et devenir technico-commercial dans le matériel chirurgical, pour une société basée à Albi. Responsable d'un secteur allant d'Aurillac à Bordeaux, la logique aurait voulu que je m'installe plus à l'ouest. Mais non!!


Marié à Julie, architecte d'intérieur chez home&motion à Aurillac, et papa d'une petite Zélie, 1an (profession encore indéfinie), Sansac de Marmiesse a été la commune parfaite pour nous épanouir.

Je suis engagé en politique depuis 2010, fier de mes convictions, je serai heureux de vous rencontrer sur le terrain et lors de réunions publiques pour discuter, exposer, débattre.


N'hésitez pas à me contacter au 06.79.55.39.80 ou regis.belhomme@gmail.com

http://6.79.55.39/‎6.79.55.39

Partager cet article

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article

commentaires