Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 20:12

Non, elle n'était pas feinte, l'émotion de Mr Souchon pour cette cérémonie de succession, volontaire mais anticipée.On ne quitte pas son poste de maire pendant 23 ans sans laisser une partie de soi-meme.

L'oeil dans le rétroviseur, il a balayé ces années de relaton passionnelle avec Aurillac et les Aurillacois.

Je n'ai pas les memes convictions politiques, ni la meme vision du développement de la ville.Ceci dit, je reconnais ses qualités de ténacité (voire pugnacité) et son aptitude à décider ('voire imposer).

Il a bien compris la définition de la majorité et n'a cure de l'unanimité.

Meme si tout cela est conforme à la démocratie, c'est sa personnalité qui dicte sa façon de travailler et celle de son équipe. 

-----------------------------------------------------------------

En tous cas, hier soir, c'était la soirée des " AUTOCONGRATULATIONS".

3 acteurs principaux se donnaient la réplique: Mrs Souchon, Mezard et Calmette et nous étions les figurants bienveillants.

J'ai préféré me taire. Il n'y avait pas à polemiquer de toute façon. De là à en rajouter !!!...seulement  un tout petit peu entre vous et moi...

Mon co-listier a  juste tenté une dose d'humour en souhaitant " bon vent " à Mr Souchon. Il aurait pu dire "bon vent d'Auvergne"  !  (hum, it's a bad joke)

     ----------------------------------------------------------------------

A un moment , je me suis crue dans un  "café-philo" - très interessant d'ailleurs

Le thème : le dilemme entre -le travail d'équipe- et - la solitude du pouvoir-... Mr de Villepin aurait pu participer d'ailleurs . Mème combat , non?

Autre thème en question : l'élève depassera-t-il le Maitre ? Le nouveau maire sera-t-il un clone ou prendra-t-il sa vraie place ? (pas évident avec Mr Souchon 1er adjoint)

Mais bon, évitons les procès d'intention : WAIT AND SEE!!!

     ----------------------------------------------------------------------

Mr Calmette avait l'air "prèt dans sa tête" meme s'il a bizarrement dit  "difficile pour un militant de gauche d'etre un élu "; j'ai interprété : quel fossé entre l'idéal et la réalité !

Il est assez sur de lui. IL s'est dit "maire un peu plus tot que prévu" !!!

Les municipales de 2008 ne sont donc pour lui qu'une simple formalité .???

Il a oublié que la DROITE AURILLACOISE, si elle n'est plus capitaine malheureusement depuis trop longtemps, fait l'arbitre des matchs.

C'est notre désistement au 2èmè tour en 95 qui a fait perdre Mr Souchon et notre maintien en 2001 qui l'a aidé à repasser.

Oui, je sais, il n'y a aucune gloire à tirer de cela mais... les faits sont là...Alors 2008 !!!

Il ne faut pas vendre la peau de la Droite avant de l'avoir tuée.

     --------------------------------------------------------------------------

En tous cas, la feuille de route a été écrite par Mr Souchon; Mr Calmette en est l'executant

La grosse différence évoquée dans "la marche à gravir" entre 1er adjoint et maire a été : "la perte du parapluie pour s'abriter (cf la solitude du pouvoir). Soite.

Hier, il en restait bien un parapluie: l'ETAT, sa situation budgétaire et sa décentralisation calamiteuse  !!!(comme d'habitude) 

Manquerait plus qu'il pleuve !!!... Faudrait pas que certains,  precedemment aux commandes de l'etat, sesoit dit  - après nous le déluge  - ? Pas etonnant que le soleil soit timide à percer .

                         ------------------------------------------------------

Enfin, cette redistribution des roles, adjoints, commissions s'est terminée autour d'un verre.

J'ai alors simplement mais courtoisement  félicité Mr Souchon er Mr Calmette, hors du champ déformé de la "presse-pression" !  

J'ai apprécié la sobriété de la réception en égard aux circonstances qui l'ont induite.

------------------------------------------------------------------

Le prochain Conseil Municipal sera le vrai bapteme : LE 23 MARS

Terminée la poésie et la philo, bonjour les maths : ce sera le vote du BUDGET

A bientot

Nicole Moissinac

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 23:33

Etre de droite ou de gauche ou du centre ou de nulle part, dans tous les cas ,c'est un choix.

Mais comment se fait-il ?On nait parfois de droite ou de gauche comme on nait catholique, protestant ou autre.Cela se fait par éducation ou simple imprégnation dans l'enfance.

Puis on passe tous par l'adolescence  et ses crises de rebellion. On veut faire sa propre expérience et trouver ses propres marques.Plus on murit , plus on doit connecter l'idéal avec le concret ,à force de compromis.

Je suis passée par ce chemin sinueux. Née de parents catholiques et RPR, j'ai pratiqué puis rejeté.Vers 25 ans , revenue à Aurillac, j'ai voulu connaitre pour comprendre et me positionner.

1ère démarche : la permanence RPR, à l'époque, Place Fontaine de l'aumone à Aurillac; J'ai demandé des documents sur l'histoire et les idées du parti à la dame tres solennelle qui m'a reçue . Elle m'a marqué en me signifiant que lorsqu'on voulait etre militant , on n'était pas là pour discuter les idées!!!J'ai ,peut-etre à tort ,amalgamé tout le RPR à cette phrase et suis partie poliment mais très vite.

2ème démarche : j'ai rencontré un militant UDF et lui ai raconté ma déception précédente. Sa réponse très spontanée et sympathique fut: "oh non, chez nous, ce n'est pas comme cela, tout le monde décide de tout".Et en avançant dans la discussion, j'ai senti que tout le monde discutait tellement que cela avançait peu. Pas envie non plus.

J'ai laissé tombé quelque temps tout en restant penchée à droite. Mais etre dans un courant tout en etant electron libre, il n'y a pas de lumière, noir total...

3ème démarche : de passage à Paris, je passe par hazard avec 2 amies devant la permanence D.L.de Mr alain Madelin. Nous avons poussé la porte; il etait là; il nous a juste saluées et nous avons discuté longuement avec ses collaborateurs. J'ai retenu leur principe de base qui m'a plu : LA MERITOCRATIE.Tout se mérite; tout droit s'accompagne d'un devoir. Basique mais essentiel.J'ai adhéré.

Oui mais dans le Cantal, meme une cabine téléphonique était trop grande pour nos réunions...

C'est alors que j'entends parler de l'UEM ( union en mouvement) dèstinée à rassembler toutes les sensibilités de droite et arriver à une association d'idendités. J'ai fonçé et adhéré très vite , participé au bureau de constitution et lancement. C'était pour moi le bon compromis: on prend le meilleur de chacun et on gomme les failles.

Puis l'UEM devient l'UMP. Je reconnais avoir un caractère trop entier et etre "trop vitaminée" comme m'a dit un conseiller régional devenu ministre.J'ai peut etre aussi le tort d'etre une femme dans ce monde un peu conservateur. Alors je "rame" un peu.

Je crois tellement en l'avenir particulier de ce département grace à son identité unique.Je crois tellement au role de la politique pour fédérer les énergies et lancer des dynamiques collectives.Je crois tellement qu'on est dans l'urgence , que je bouscule trop  et manque de patience.Je dois canaliser cette énergie pour gagner la confiance  et donner envie aux Cantaliens de foncer, mais à leur rythme.

Conseiller municipal d'opposition, c'est un role très frustant surtout quand ce contre-poids pèse si peu dans la balance.Cependant, c'est un laboratoire pour conforter nos positions, aguerrir nos idées, projets et analyser ce qu'il ne faut pas faire.

Qu'il était bien notre projet de 2001; plus je regarde travailler la majorité en place, plus je trouve notre projet bon.

A présent, il s'agit de travailler dessus pour le peaufiner, l'améliorer encore pour qu'il soit EVIDENT en 2008. Le groupe de travail commence, d'ailleurs je lance un appel aux volontaires; nous ne sommes pas encore 39 !

A bientot

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 00:11

Ce soir, 23h30, je termine ma journée par un petit tour sur mes mails et mon blog.

Quelle bonne surprise tous ces commentaires de bienvenue !

J'ai l'impression d'etre admise dans le club des "rebelles" (mais gentils) .

On a tous , je pense un point commun : un esprit critique assez développé., mais au bon sens du terme, c'est à dire autant de propositions que d'oppositions.

J'espere qu'on va fabuleusement se doper les uns les autres pour concretiser plein d'idées et de projets communs.

Un clin d'oeil à "Clermont avant-tout ";  je rève d'un "Aurillac avant-tout "! Qui sait ,mais je suis un peu bousculée en ce moment.

J' en profite pour envoyer mon bonjour à Mme Nicole Barbin et magré mon retard, l'association "femmes-leaders" aura bientot son antenne cantalienne.

Encore merci à tous pour ces encouragements et à bientot

                                                                                       Nicole MOISSINAC

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 17:13

Quel tsunami dans le paysage politique auvergnat!

Je connaissais peu Mr Bonté, c'est vrai. Lors des derniers "goudots gourmands" en 2004, nous avons eu une conversation informelle sur nos appartenances politiques différentes et les approches différentes (pas toujours d'ailleurs ) qui en découlaient.

Moi qui fonctionne un peu "au feeling" dans les relations humaines, comme beaucoup de femmes, j'ai perçu dans cet homme ,une des qualités essentielles à mon sens pour faire de la politique : aimer les gens.

Cela parait puéril à dire mais ,regardez autour de vous, et vous verrez certaines personnes de votre paysage politique différemment...

Sa succession par son 1er vice-president est assez logique et je souhaite sincèrement à Mr Souchon d'assumer sa tache au mieux.

Cependant, 2 ou 3 détails m'ont interpellée :

- le mode d'élection du nouveau president par des militants socialistes ! le nouveau président n'est-il pas le président de tous les auvergnats ? C'est curieux ! Biensur il ne s'agissait pas de refaire une élection sinon à quoi servent les statuts de vice-presidents et de conseillers régionaux ?

-ILs ont été elus pour nous représenter. Eh bien ,qu'ils nous représentent pour élire leur nouveau président, un point c'est tout. Cela n'aurait surement pas changé grand chose... mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! 

-  la sacralisation dans la presse. Mr Souchon lui meme a du trouvé cela un peu "too much"!!! Quand à s'émerveiller qu'un élu du Cantal soit aux manettes de la région,  c'est plutot curieux! Pourquoi toujours le Puy de Dome ?

Nous voici donc sous l'administration de Mr CALMETTE du moins à partir de jeudi puisqu'un conseil municipal extraordinaire a lieu pour repositionner tout le monde dans les diférents postes et commissions, et peut etre  annoncer des changements profonds...Croyez-vous ? 

Bien entendu, je vous ferai mon compte rendu

Nicole Moissinac

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
12 février 2006 7 12 /02 /février /2006 22:06

Il s'agissait des orientations budgétaires. Présentées par Mr le Maire, elles donnaient lieu à commentaires pa ceux qui demandaient la parole.

Nous avions eu par écrit quelques jours auparavant des données chiffrées commentées.

Mon intervention :

CONTEXTE BUDGETAIRE :

L'année 2005 fut difficile, c'est vrai. Mais les indicateurs 2006 semblent légèrement au vert :-le moral des ménages remonte, -le chomage baisse, -la consommation semble reprendre.

Ne rèvons pas mais soyons optimistes.

Les contrats nouvelle embauche sont un succès et les nouveaux contrats pour les jeunes lèvent un nouveau frein à l'embauche. L'opposition avec les CDI est un leurre. Qui ici en CDI se sent en sécurité et non dépendant de la bonne santé de son entreprise ?

PART DES FRAIS DE PERSONNEL : 64°/° du budget mairie

L'organisation communale où peu de services sont concédés aux entreprises privées est votre choix politique (de longue date et pour cause...)

Vu l'expérience douloureuse récente de renvoi vers le privé de certains services, ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux prévenir que guérir ?

Vous deplorez dans le contexte budgétaire un manque de création d'emplois privés et vous faites le choix du tout public dans votre gestion municipale !

NY a-t-il pas à l'avenir des passerelles à ouvrir pour equilibrer les emplois des uns et des autres ?

Ce n'est surtout pas démanteler le service public mais le rendre stable et serein et impulser la vie économique locale vià des investissements privés.

Vous notez qu'Aurillac est plus pauvre que la moyenne des villes moyennes.Avez-vous des explications et des idées pour relever ce classement, pas par rapport au pays ou au monde... mais simplement par rapport à nos proches voisins (Figeac,Cahors,Brive...) ?

URBANISME

Vous regrettez le manque de logements sociaux. J'aimerais que vous nous redonniez la définition du logement social et surtout, ses critères d'attribution.

Je suis étonnée de voir le nombre de logements à louer par des bailleurs privés ou agences du studio au grand appartement malgré les plafonds Besson et autres aides. Pourquoi les RMIstes et chomeurs sont-ils rejetées par le polygone vers les bailleurs privés alors qu'il est censé les accueillir en priorité

Moins de revenus locatifs, c'est aussi moins de CRL pour la ville. A t-on fait un recensement du parc locatif existant avant d'investir,toujours dans un souci de partenariat public-privé et surtout de bonne gestion.

ILOT DES FRERES CHARMES et REHABILITATION DU CENTRE VILLE

Que signifie pré-operationnel? Je vous rappelle l'urgence pour nous de ce projet. Je veux bien à la rigueur me garer sous le square mais s'il y a suffisamment de commerces ! 

Le PLU sera j'èspère le reflet du paragraphe précédent avec mixité sociale et partenariat public-privé dans le logement.

OFFICE MUNICIPAL DU COMMERCE

Se substituer à une association de commerçants, est-ce vraiment la vocation d'une municipalité, surtout quand vous parlez de recherche d'enseignes porteuses ?

Preparer un emplaçement attractif pour des investisseurs, les accompagner dans l'animation, favoriser le stationnement, oui c'est le role d'une municipalité

Se substituer à eux jusqu'au choix des marques ou enseignes me parait de l'ingérance du public dans la sphère privée et non du partenariat

Cette association  de commerçants a une histoire. Elle est malade. Aidez la mais ne la tuez pas!

EN CONCLUSION

Un partenariat public-privé à developper est la seule façon d'équilibrer les populations et les comptes des uns et des autres.

Le business et la solidarité, c'est une nouvelle voie à créer sans incompatibilité.

C'est d'ailleurs une nouvelle matière dans les écoles de commerce.

C' est aussi de l'équité

Je ne referai pas la description de notre programme de 2001 comme Mr Bec . Nous préparons le prochain.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

La délibération principale ensuite fut l'expropriation du terrain Gilet pour installer le centre de secours.

Il est évident qu'il faut déplacer  le centre de secours et construire un outil efficace et donc bien plaçé.

L'emplacement est interessant mais je trouve dommage de mettre ce service public à la place d'une entreprise industrielle ayant des projets commerciaux. Dans la meme zone, on peut peut-etre trouver un terrain plus en retrait et mieux placé sans prendre la place d'une activité commerciale.

J'ai retraçé mon intervention d'après mes notes . Les propos exacts des uns et des autres font l'objet d'un P.V. au mot près ,que je tiens à disposition de qui le souhaite  meme si on peut le trouver sur le site de la ville mais avec un delai important.

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 22:25

Je reçois une invitation: Mme Simone VEIL vient à l'occasion des 50 ans du planning familial .

Je ne suis pas "groupie" ni en politique ni ailleurs, mais là...respect ,comme dirait mon fils.

Cette femme dégage vraiment quelque chose d'indiscible. Meme ses silences parlent...Elle est d'une sobriété un peu sévère dans sa silhouette et ses tenues mais , dès que vous croisez son regard, vous ressentez un mélange subtil de détermination et de douceur.

Son regard franc et droit s'absente parfois et vous imaginez alors le poids de ses années de combat et sa victoire pour toute les femmes

Vraiment, il y a l'AVANT et l'APRES Simone VEIL.

J'ai réellement eu la sensation de toucher à travers elle un bout d'Histoire; sauf que l'histoire concerne plutot les morts et elle , elle est tellement vivante!!!

Cette femme ne fait pas de discours, elle vous fait partager simplement sa passion et ses convictions concrètement, les yeux dans les yeux.

En fait, aujourd'hui, elle m'a fait beaucoup de bien.

En effet, je suis une femme et j'aime la politique.

Travailler à la gestion de la vie publique dans l'interet collectif est une noble cause

J'ai parfois des doutes quand j'observe certains jeux d'échiquiers et certains combats de pouvoir souvent sous-marins...

MAIS, quand je regarde MME VEIL, je reprends toute mon énergie et suis de plus en plus convaincue  de l' interet des femmes dans la sphère politique .

Nous avons un autre regard plus concret, plus "familial" des projets et le pouvoir ne nous interesse que s'il sert ces projets , et non l'inverse

Loin de moi toute idée feministe. La complémentarité est nécessaire.

A nous de nous rendre indispensables pour améliorer l'équilibre

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 22:51

 Dur dur d'etre au gouvernement

Tu ne fais rien, on descend ds la rue parce que, vraiment c' est incroyable de ne rien faire dans des circonstances de chomage pareilles!

Tu fais quelque chose, on descend ds la rue parce que vraiment, c'est incroyable d'augmenter la précarité comme ça.!

Le chomage CDI serait mieux que le travail CDD ?

Soyons sérieux; qui de nos jours est en CDI ,et complètement serein devant son avenir professionnel?

Quand nos mentalités changeront-elles ? On ne restera pas forcément ds la meme entreprise toute sa carrière, et ce n'est pas grave, peut etre meme une chance à chaque fois, d'évoluer et de commencer une nouvelle expérience

Ce qui nous manque, c'est cette capacité de remise en question, cette aptitude à rebondir.

Quand sortirons-nous de la culture de l'échec pour cultiver le risque

Comme a dit un jour un de mes philosophes préférés-Patrick Timsit!!! - : la vie sans risque, c'est risqué...

Quand on ne prend aucun risque , on n'en prend qu'un seul: celui de passer à coté de sa vie  .

Nos jeunes - déja moins sclérosés- quand ils ne sont pas manipulés, ne sont pas effrayés par des contrats de 2 ans, plus ou moins; la géneration "zapping" ils sont nés dedans.

Au contraire, dites leur: tu rentres tel jour ds telle boite et tu y resteras toute ta vie; vous en verrez un nombre certain partir en courant...

De nombreuses TPE hésitent à embaucher car une fois la période d'essai passée, le contrat de leur salarié est "blindé" meme si leur activité baisse. C'est leur problème, s'ils n'ont pas de revenu mais jusqu'au depot de bilan, le salarié est tranquille.

Avec ces contrats plus souples, l'embauche est stimulée car moins risquée; ce raisonnement se multipliant, on obtient un pool d'emplois qui fluctuent...mais ont le mérite d'exister.

Quant à ceux qui s'accrochent soit disant aux pages du code du travail qui s'envolent...,ils n'ont eu aucun scrupule à en faire sauter un grand chapitre d'un coup avec la mise en place abusive et non maitrisée des 35 heures.

De grace, cessons de jouer au chat et à la souris entre patrons et salariés

Comme disait ma grand-mère de Pierrefort : "un fait l'autre"

Je pense qu'une des ouvertures possibles, c'est l'intéressement systématique aux bénéfices quel que soit le poste et la taille de l'entreprise; mais... trop long, j'en reparlerai un autre jour

Vive le travail; ce n'est pas une punition mais la réalisation d'une identité.

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 21:57

Je viens d'etre atteinte du virus de la "blog-mania".

Les "symptomes" ont commençé il y a environ 2 ans quand je suis arrivée dans l'opposition du conseil municipal d'Aurillac.

J'ai peu à peu ressenti un "malaise"  à ne pouvoir dire ce que je pensais pour différentes raisons pas forcément souchonniennes d'ailleurs.

Rebelle de nature, j'ai été prise de "crises de parole" pour soulager ce malaise et surtout avoir la conscience de representer les valeureux électeurs qui m'avaient amenés là. 

Seulement le remède s'est révélé peu actif : en effet, comment representer nos con-citoyens sans communication.

Si vous voulez savoir ce qui s'est dit au Conseil Municipal, vous avez le  reflexe journal du lendemain.

Autant je defends la liberté de la presse, autant je suis souvent frustrée par les résumés , raccourcis ou souvent rien sur nos interventions.

Peut-etre sont -elles sans valeurs?

Je ne suis pas certaine ... et le meilleur moyen de le savoir, eh-bien, c'est de vous les soumettre

C'est  vous les meilleurs juges et peut-etre conseillers.

C'est tout le principe de ce blog qui n'engage que moi.

J' èspère entamer un dialogue vif et constructif avec vous.

La politique ,comme je la conçois, c'est faire vibrer la fibre citoyenne qui est en chacun de nous dans l'intérèt collectif.

Exit les guerres de pouvoir, à fond ensemble derrière les idées et projets qui feront de notre département la terre d'élection de nos enfants et de nouveaux cantaliens.

Au plaisir de vous lire

Nicole MOISSINAC 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article