Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 Ceux ou plus exactement celui ,qui cherchait à faire un "buzz" autour du dossier "La Sablière" a réussi (au moins ça)

Impossible d'assister à une manifestation publique , commémoration, salon, banquet d'amicale ou autre conversation de rue , sans que le sujet ne s'impose .

Je ne veux pas donner ici ma position  et mes raisons sur l'interet ou non de cette zone commerciale : je l'ai  fait ici à maintes reprises.

Etant entétée mais pas obtue, j'aime écouter les arguments des uns et des autres pour mieux comprendre et éventuellement faire évoluer mon avis
Les uns et les autres, si l'on parle des décideurs , ce sont évidemment les politiques que nous avons élus pour décider à notre place.

Ils sont de droite, ils sont de gauche, peu importe , ils sont là pour travailler avec leurs différences mais ensemble, dans le sens de l'interet collectif.

Les 3 décideurs en place sont le Conseil Général, la Caba , et la Mairie, grosso modo.
Je suis , je l'avoue , incapable de rendre à César ce qui est à César précisément sur les 3 en termes  de financement de l'accès, du terrain , de la viabilisation, les choses étant souvent mélées,meme entre mélées, meme si le porteur de projet initial est la Caba.

Apparemment tout était sur les rails et les instigateurs du projet Caba et Mairie étaient surs d'eux et faisaient le dos rond face aux oppositions en comptant sur la force de l'usure du temps.

Mais ils avaient oublié que le passage obligatoire en Commission Nationale n'était pas une simple formalité mais une prise de position de hauts fonctionnaires indépendants avec un pouvoir qui les dépassait ( eh oui! )

Et là : refus... Grosse surprise, gros grabuge, vexation suprème puis colère puis ...patacaisse

Quand le pouvoir est écorné, il cogne avec l'autre corne,mais il est mal-a-droit surtout s'il est de gauche (lol, je sais ,pas terrible mais facile )

La maladresse ( qui est est peu etre d'ailleurs bien calculée) est d'accuser la Commission Nationale d'avoir été manipulée par les opposants ( politiques et institutionnels locaux)
L
e penser est une chose, le dire en est une autre et...celle de trop ! car les accusés ne peuvent rester indifférents et doivent répondre voir contrattaquer.
Surtout quand on en profite pour sortir des dossiers sur le budget du Conseil Général (Cour des Comptes) à ce moment là précis, alors qu'ils sont publics depuis un moment !!!

Pas joli joli, dans la mesure où le projet devient tout à coup davantage un prétexte à bataille politique  qu'un projet de développement de territoire, finalement une bataille d'hommes, une bataille des chefs ou  chefs potentiels.

Les élections régionales en futur proche, les élections législatives, la présidence du Conseil Général en ligne de mire, on commence à preparer le terrain et se positionner, jauger ses adversaires .
Le grand chef de gauche René Souchon évolue sous d'autres cieux, qui peut le remplacer à gauche dans le Cantal?
Un Radical ou un Socialiste ?
Le maire veut peut-etre devenir député ?
On a laissé passer un sénateur de gauche :il veut quoi maintenant ? la présidence du Conseil Général ? ou du moins en faire une majorité à gauche ?
Ce sont des petites questions que je me pose quand je vois toute cette agitation.

Je me demande meme si le "buzz" n'est pas volontaire pour faire sortir les loups du bois et commencer la chasse .

Je vais peut-etre loin mais ce blog , je le re-re-dis n'engage que moi , et j'èspère vraiment me tromper complètement.

J'èspère que prochainement, je vais avoir des réponses qui me donnent complètement tort,
J'èspère que tous vont recentrer sur l'avenir du bassin d'Aurillac
J'èspère que la bataille autour de la Sablière se fera autour d'arguments économiques, environnementaux, sociaux et culturels.
J'èspère surtout que nos décideurs ne regarderont pas simplement les retombées sur un mandat ou 2 ( en terme d'emplois et de marchés publics, et de voix...) mais le dessin et destin de notre territoire pour la génération qui vient à 20 ou 25 ans.

Je le répète, notre retard en terme d'implantation d'hyper est certainement notre avance , pour s'adapter aux modes de vie et consommation mutants et investir sur des projets d'avenir durable et non périmés d'avance  .


En tous cas, il est encore temps que les esprits se calment et le bon sens revienne.
Il y a un virage à prendre sur le dossier comme dans l'état d'esprit

La plupart  ( sauf certain(s) tout de meme! la preuve!)de nos dirigeants locaux sont des hommes et des femmes de consensus et c'est une excellente chose.
Les pousser à la guerre quand ce n'est pas leur nature n'augure rien de bon.

A moins que genre d'embrouille n'ait le mérite de faire sortir la vraie nature de chacun et nous permette d'etre agréablement surpris ou déçus ....de nos votes .!!!


Moi, ici, je ne m'adresse qu'à ceux qui le  veulent bien et suis tout ,sauf objective et le revendique
Je suis contre une surface commerciale à la Sablière, pour une zone d'activité industrielle et artisanale , pour les commerces en centre ville (ilot des frères charmes)
Je suis de droite (Parti Radical Valoisien)

 Ca c'est dit et c'est pas nouveau !

La presse par contre a une grosse responsabilité dans sa façon de communiquer sur le sujet et l'équité de ses propos et des protagonistes qu'elle met en scène.

Affaire à suivre...

Nicole Soulenq Moissinac

Partager cette page

Repost 0
Published by