Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 13:47

Vendredi soir, étant sur Clermont, j'ai rejoint vers 18 h la grande Halle d'Auvergne pour assister au meeting de N.Sarkozy.

Ya pas à dire, c'est un vrai volcan mais plutot l'Etna que le Plomb du Cantal. Quelle énergie !

Ayant trouvé place avec mes amis radicaux du 63 dans les tout premiers rangs,  j'ai pu mesurer en direct son dynamisme, sa capacité de conviction  incontestables , voire contagieux.

Le couplet sur Mr Bayrou était à mon sens  un peu trop appuyé. Je respecte trop la liberté du vote et tout ce qui est "consigne de vote" m'agace  ...On soutient un candidat ; s'il n'est pas en finale, chacun fait ensuite son choix, le meilleur ou le moins pire.

Sinon, les vérités , pas toujours bonnes à dire , étaient bien mises sur la table avec des mesures pratiques en face.

Les soutiens  étaient la aussi : les Giscard d'Estaing, père et fils, Mme Raffarin, Mrs Barrot, Hortefeux, Breton, Dutreil..., parlementaires et élus auvergnats et surtout...15000 personnes entassées et enthousiastes.

Un meeting est une réelle performance physique. Une élection est un véritable marathon. Au moment de la dernière ligne droite, j'ai tout de meme une penséee (de femme à femme pour Mme Royal) et je me dis qu'elle doit etre épuisée. En plus l'élection n'est pas la fin de la course mais le début !!! Quand meme faut le faire !

Je ne suis plus ébahie par le verbe haut de Mr Sarkozy . Tout est précis, calé, prévu et minuté. On regrette parfois qu'il n'y ait pas une petite maladresse attendrissante... Mais l'enjeu est trop grand et proche pour laisser de la place à l'impro ...

Ceci dit, j'apprécie son discours clair, audible par tous, conceptuel et pragmatique à la fois. Ce qu'il dit est vrai et ce qu'il propose colle au bon sens.

Je crois que le fond du discours est juste; la forme ne plait pas à tous car elle manque " d'emballage" et de précaution. Mais c'est tellement mieux que beaucoup de forme sans fond...

Je vais voter pour lui (avec la caution sociale Borloo dans son sillage).  Un mandat de 5 ans mais 1 à 2 ans maxi pour engager les réformes promises sinon après, c'est fichu et du simple colmatage jusqu'aux échéances suivantes.

La  meilleure façon d'agir, c'est de faire "grossir"  les centristes pour "peser lourd "dans la "balance" gouvernementale.

Il faudra ensuite lui donner une majorité parlementaire puis des mairies et des cantons en accord pour que tout bouge ensemble et dans le bon sens pour tous les Français.

(N'oubliez pas le débat mercredi)

A bientot

Nicole Moissinac

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 18:57

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En formation à Clermont avec des collègues de toute la France, nous avons passé notre temps loisir à visiter VULCANIA.

J'étais d'un enthousiasme modéré à cette idée, je le reconnais, et j'avais vraiment tort !!!

Cela vaut vraiment le coup. A la fois ludique, scientifique, citoyen, écologique, artistique et convivial, ce parc convient à tout public ( au delà de 7-8 ans). Nous avons alterné expos interactives, mini-expériences de vulcanologues en herbe, simulateurs à sensations ( surprenantes!), films avec commentaires qui interpellent...

Tout cela dans un lieu magnifique , reposant et calme malgré le monde.

On ressort de là bizarre: à la fois une sensation de n'etre rien sur cette planète avec une dame Nature plus forte que tout et à la fois la sensation d'avoir l'énorme responsabilité de devoir la protéger et la respecter car elle commence à se mettre sérieusement en colère de différentes façons.

Le volcanisme est à la base du Parc mais les animations s'étendent à tous les phénomènes climatiques ( tornades, tsunamis, réchauffement climatiques, autres planètes...)

Vraiment, j'y retournerai .  Par contre, je vous conseille de prendre un guide sinon on papillonne sans bien exploiter le site ( bravo à  Aurélie aussi compétente que sympathique) et donc d'y aller en groupe .

C'est vrai que c'est un peu cher mais on comprend quand on y est.

La seule chose que je regrette, c'est le peu de cas qui est fait du Cantal ( et nos grands volcans tout de meme!).La partie boutique devrait contenir des produits du Cantal  et de la documentation sur nos différents lieux touristiques et animations ( j'ai cherché en vain la doc sur le musée des volcans d'Aurillac) alors que c'est complémentaire et pas concurrent. Dommage mais rattrapable !!! Le resto est très bien mais on peut aussi casse-crouter dans la campagne aménagée pour.

Bonne idée pour une journée de pont ! Y a pas que la mer !!! 

 A bientot

Nicole Moissinac

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 06:39

Le parti radical, associé à l'UMP, a su garder son idendité centriste au sein de la Droite.

Notre prédident J.L.Borloo, dans son action gouvernementale a pleinement mis en pratique les valeurs qui nous animent et nous fédèrent: - l'humanisme, la laicité, le sens de la République, la solidarité responsable.

A l'heure du choix final entre les 2 poles Droite et Gauche, le Parti Radical prend tout son sens pour rassembler les électeurs qui hésitent encore.

Ceux qui veulent que cela change avec une économie entrepreunariale et tonique mais qui ont peur que la solidarité y soit pénalisée. J.L.Borloo est un rempart aussi tenace qu'efficace pour garantir cet équilibre Economie et Social et il l'a prouvé dans son ministère et dans la gestion de sa ville.

Les électeurs du Centre ont manifesté leur esprit d'indépendance et leur souci de cet équilibre  entre l'Economie et le Social.

Le vote est libre , secret. 

Simplement, en tant que Présidente Régionale du Parti Radical, je tiens à exprimer fortement les valeurs centristes qui font notre idendité au sein de l'Ump et bien dire aux électeurs que ces valeurs seront portées haut et fort sous la présidence Sarkozy,  avec notre chef de file J.L.Borloo. 

A bientot

Nicole Moissinac

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 06:49

Comme disait ma grand-mère : " une place pour chacun et chacun à sa place..."

J'ai la sensation que ce 1er tour a remis les choses à leur place.

Les Français sont attachés à leur démocratie et l'ont prouvé en retrouvant massivement le chemin des bureaux de vote. La douche froide de 2002 a bien servi de leçon. C'est bien là l'évènement majeur d'hier.

Cette participation massive pouvait augurer d'une révolution dans les scores... Elle n'a pas eu lieu. Au contraire, cette photo plus que jamais réaliste de l'opinion française  a remis en scène une bipolarité classique avec les nuances exprimées par les 3è et 4è hommes.

On doit tout de meme reconnaitre à Mr Le pen en 2002 et surtout Mr Bayrou cette année d'avoir été des catalyseurs, des stimulateurs, des modérateurs aussi qui ont fait bouger les 2 mastodontes droite et gauche.

Les discours et projets sont plus concrets et rassembleurs. Le patriotisme et la citoyenneté ressortent de la naphtaline, le social ne s'oppose plus à l'économie mais s'y intègre...

Les responsabilités du futur président seront énormes .  Il faudra vraiment "qu'il fasse ce qu'il a dit qu'il ferait" .

J'èspère biensur  que les Français donneront les commandes à N.Sarkozy pour que le pays relève enfin la tète et aille de l'avant.

Il est en Auvergne à Clermont Ferrand ce vendredi. J'irai l'écouter  et m'imprégner de cette dynamique pour la ramener ici dans ce Cantal qui en manque un peu ou a trop de pudeur pour l'exprimer.

Allez, c'est la dernière ligne droite: on accélère et on fonce

Nicole Moissinac

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 12:12

Elles sont arrivées avec  la montée des températures !!!

Elles sont en papier recyclable ( bon geste pour la planète) et font du "2 en 1" comme les lessives( lavent et adoucissent  en meme temps) , je veux dire  tout sur 1 seul document ! ...

Jour J - 4 et on est 40 °/° à hésiter ? Bizarre, bizarre.

Est-ce un symptome de plus de cette France qui ne s'enthousiasme plus pour grand chose ?

Mon dernier souvenir d'enthousiasme patriotique reste ...la coupe du monde de football 98 . ( Je n'aime pas le foot, pourtant  j'ai regardé le match chez des amis et  nous sommes descendus en ville ensuite, grimmés bleu-blanc-rouge et faire la fète avec tout le monde).

Nos présidentiables n'ont pas le meme magnétisme qu'un De Gaulle, Mitterrand ou meme un Chirac...peut-etre mais tout de meme !

Notre génération et la suivante devient-elle aussi plus "coincée", moins demonstrative ?

Les Français ne savent pas qui élire ou bien , ne veulent-ils pas le dire pour ne pas etre catalogués, étiquetés ? ( cf le problème de l'engagement, note précédente).

Le courage est-il en perte de vitesse ? (Définition : cou-rage = rage au coeur)

Je sais bien qu'on me reproche d'etre trop entière , pas assez mesurée mais j'ai trop envie qu'on fasse sauter ce couvercle qu'on a sur la tete et qu'on prenne un peu de hauteur et de croissance, surtout localement.

 

 Allez, Je change de sujet mais ...pas vraiment..

Hier mardi ,j'assistais à un congrès diététique à Clermont- Fd. C'était finalement politique dans le sens ou le "bien manger", capital dans le préventif et le curatif, est un énorme enjeu de société.

Le consommateur doit etre un consom'acteur et etre formé au discernement de l'information et du marketing. L'alimentation en terme de santé et d'économie doit intégrer la notion de développement durable. C'est évidemment une chance à saisir par nos territoires ruraux ou le retard industriel peut en fait devenir une avance.En effet, les produits bruts naturels ( viande, fruits, légumes, pains...) doivent etre remis en valeur  ( au dépens des produits élaborés surestimés et sur consommés) et l'agriculture raisonnée peut répondre aux besoins de quantité comme aux besoins de qualité. Cela peut meme etre un facteur de choix pour accueillir des populations en recherche de qualité de vie. C'est de plus en plus mon crédo et l'association "terroir et santé" se développe dans ce sens.

Bien motivée par cette journée , je  reprends ma voiture et tombe à la radio sur une émission animée par de jeunes philosophes. Thème " la politique est-elle une fin ou un moyen ? "

Vaste programme mais hyper bien traité sans polémique  puisque de façon philosophique.

N'empèche que j'ai appris plein de choses. Aristote revendiquait déjà la politique comme un rapport de force nécessaire voire bénéfique. Le coté binaire , droite- gauche, si décrié par les 3èmes hommes semble,au contraire, équilibrant."Il permet  à celui qui obéit de savoir qu'un jour peut-etre il commandera et vis versa à celui qui commande qu'un jour peut-etre il devra obéir".A partir de là , les comportements se modulent et se modèrent.

En revanche, chercher à annuler ce rapport de forces  revient à annuler cette possibilité d'alternance possible et constitue meme un premier pas vers le totalitarisme  !!!

Bigre ! Si l'on regarde la situation présente, les roles finissent par s'inverser .Je ne veux surtout pas faire d'interprétation primaire (je n'en n'ai pas la compétence).

Cependant, diaboliser notre coté binaire Droite- Gauche est peut-etre plus dangereux que salvateur. Avoir un pouvoir et un contre-pouvoir n'est peut-etre pas si mal.

Cela n'empeche pas par le débat et la concertation de trouver des points de convergence pour les grandes décisions et dossiers.

La relation au pouvoir était aussi discutée. Le pouvoir est nécessaire pour l'efficacité de l'action collective. Mais , tout cela est à nuancer en terme de définition, roles et limites. J'ai raté la fin car après Massiac, ça ne passait plus dans ma radio...

 

 Allez, je m'engage : pour moi, ce n'est pas nouveau mais je le confirme, le tandem Sarko- Borloo est le meilleur choix économique et social pour le quinquennat qui vient.

A bientot

Nicole Moissinac

n.b. : petite anecdote suggestive :  en 2003, à l'occasion d'élections cantonales (Belbex-Alouettes), j'ai fait ma profession de foi. Ma fille ( 9 ans alors) m'a demandé  " A près la profession de foi , tu feras la communion ?"   A méditer   

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 12:37

J e me pose beaucoup de questions en ce moment et, l'age venant, des miettes de sagesse peut-etre aussi , j'ai des réflexions plus nuancées ...mais aussi plus complexes.

En ces temps d'élections importantes pour le pays, toute personne vivant sur le sol français fait de la politique, plus ou moins ouvertement.

Le moidre avis sur une question de société est finalement un avis politique . au sens ethymologique : gestion de la vie publique.

La différence entre les uns et les autres se situe par contre sur l'engagement autour de ces reflexions , idées et projets.

Je discute souvent,  à droite à gauche ( au sens propre et figuré!) avec des personnes très érudites, bourrées de conviction . 

J'en viens alors souvent à leur demander pourquoi ils ne s'engagent pas dans un groupe, une équipe pour faire avancer leurs idées.

Et là,   ce n'est plus la meme chose : le regard pétillant devient un regard las et désabusé.

D' un "pas le temps, trop compliqué, ..." on arrive vite à un " je ne peux pas par rapport à mon boulot, mon patron , ou mes clients..."

Ces portes qui s'ouvrent ou se ferment si l'on s'engage ou pas, est-ce un mythe ou une réalité ?

Je crois en France à la démocratie biensur, mais n'y a t-il pas une une difficulté à exister politiquement sans conséquences négatives  ?

Le statut de fonctionnaire ou de retraité n'est-il pas une sorte de "pass" pour faire de la politique en toute sécurité  professionnelle, finacière... ?

Vous voyez, je n'affirme rien et pose seulement des questions.

Biensur qu'elles me concernent en ce moment et que j'hésite à ce titre à aller plus avant dans mes engagements.

Sous des airs solide et rebelle, j'ai tout de meme une sensibilité très forte et  deteste les conflits .

Pour autant, je ne suis pas du genre à me démettre ou me soumettre.

Alors que faire, tout laisser tomber , comme bien d'autres avant moi (surtout des femmes!) , continuer en avalant des couleuvres, ou foncer avec mes idées et ceux qui les portent en faisant fi des conséquences possibles ?

THAT IS THE QUESTION TODAY...!!!

Qu en pensez-vous ?

 

Nicole Moissinac

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
9 avril 2007 1 09 /04 /avril /2007 08:07

Je veux rendre hommage  à Nicole Barbin, la fondatrice et présidente de l'association FEMMES LEADERS.

Un jour, un ami me dit :"il faut que je te présente quelqu'un,telle que je te connais, je suis sure que vous allez vous entendre à merveille". Lors d'un déplacement à Clermont, nous déjeunons ensemble et c'est clair que le courant est super bien passé.

Le concept "femmes leaders"  - promouvoir la complémentarité hommes-femmes - m'a plu car, loin de tout feminisme primaire, il a pour but de mieux avancer ensemble et non les uns contre les autres, et ceci dans tous les domaines, socio-politico-économico-familial.

J'ai donc décidé de monter une antenne cantalienne. Nous étions une vingtaine à la première réunion à Aurillac et la prochaine est en préparation .

Le week-end dernier, Nicole Barbin avait organisé le congrès international à Clermont Fd. Plus de 200 femmes étaient réunies sur 3 jours , venant de 8 pays et 7 régions . Conférences , visites et surtout rencontres entre nous , échanges  et projets de se revoir.

J'ai personnellement sympathisé avec une chef d'entreprise marketing monégasque, une de lingerie italienne, une agricultrice de Limagne, une parisienne médiatrice juridique et une voisine de Brioude, entre autres. 

Nous avons toutes des vies différentes, des ages différents mais toutes une envie d'agir pour   une harmonieuse mixité des roles dans la société pour nous et surtout nos enfants.

Mon seul regret est de ne pas avoir eu encore suffisamment de temps pour échanger davantage. En tous cas , cela m'a donné une grande bouffée d'oxygène. Il s'agit d'un réseau à l'horizon très large pour mieux agir chacune chez nous..

Je remercie encore Nicole Barbin , sa pèche extraordinaire, sa capacité à rassembler et créer une ambiance de grande convivialité . 

Je concluerai  en citant Mr Brice Hortefeux dans son discours au diner de gala  ( lui-meme citant Mr de St Exupéry):" nos différences loin de nous séparer doivent nous enrichir"  .

n.b. : ci-joint des extraits des éditos du document du congrès

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
7 avril 2007 6 07 /04 /avril /2007 18:59

Bonnes fètes de Paques.

Je ne vous montre pas d' Oeufs en chocolat mais les fleurs de mon jardin sous lesquelles ils sont peut-etre cachés !...

,

Un peu de douceur dans ce monde un peu brute !

Nicole Moissinac

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 18:41

 

Depuis longtemps déjà , et je l'ai dit plusieurs fois sur ce blog, je souhaite pour gouverner notre pays, le tandem Sarko-Borloo.

Ca y est , c'est officiel, meme si cela n'est pas une grosse surprise, les radicaux derrière notre président J.L.Borloo, nous engageons aux cotés de Nicolas Sarkozy.

En tant que présidente régionale Auvergne du Parti Radical , j'ai un peu suivi l'évolution des choses. 

J'apprécie énormément l'attitude de J.L.Borloo  qui est à la fois un homme de reflexion, d'action et de méthode.

Il a fait ses preuves et obtenu des résultats palpables au sein de son ministère. 

  S'engager au coté de Nicolas Sarkozy va pour lui ,bien au delà d'un besoin de poste et de reconnaissance. Ca , c'est déjà fait !

Simplement, le fond compte bien plus  et l'application de sa méthode pour obtenir les résultats escomptés. 

Etre élu, c'est une chose, mais c'est surtout faire le boulot qui compte.  Les électeurs sont des "recruteurs" qui sont en droit d'attendre des résultats de la part de ceux qu'ils "embauchent".

J.l. Borloo a un bon "C.V." et il a clairement exposé ses objectifs et sa méthode par écrit : laicité dans les services publics, baisse du chomage à 5 °/°  , parcours professionnel sécurisé, plan Marshall dans les zones difficiles...

Il est cohérent de sa part et mème ,gage de sérieux ,de ne s'engager auprès de Nicolas Sarkozy que si lce dernier  (et son état-major)  valident et s'engagent sur ses objectifs et les moyens appropriés.

Voilà qui est fait. Un pacte de confiance est noué.J.L.Borloo  dit ce qu'il va faire et il fera ce qu'il a dit .

Alors on y va à fond, derrière lui et derrière Nicolas Sarkozy.

Je suis peut-etre un peu directe mais tant pis , je le dis : N.Sarkozy sans J.L.Borloo, cela me paraissait un peu" bancale"... N.Sarkozy avec J.L.Borloo, c'est pour moi le bon équilibre dont la France a besoin.

De l'énergie, de la volonté, un peu d'autorité d'un coté, tempérées par de l'humanisme viscéral, du pragmatisme et un souci permanent du social responsable et durable de l'autre.

Je crois que les Français vont le comprendre et avoir envie de leur donner 5 ans pour mettre le turbo et faire avancer la France et chacun d'entre nous.

Je sais, il est plus facile en ce moment d'etre morose qu'enthousiaste  et de douter de tout et de tout le monde!

 Mais , bon sang, ce pays en a encore sous la pédale . Appuyons dessus et avançons ensemble !

Nicole Moissinac

 

 

 

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 06:42

 

 

 Plus de 140 personnes ont participé hier soir à la soirée proposée par François Vermande, candidat aux Législatives sur la circonscription d'Aurillac.

Le sujet concerne chacun d'entre nous : LA SANTE EN TERRITOIRE RURAL.

La santé économique d'un territoire tient en partie à sa démographie. Sa démographie va souvent de pair avec la qualité des services et la santé est un service à la population très important.

Comment attirer des médecins et acteurs de santé en campagne ?

Un des freins majeurs parait etre la solitude du médecin face au diagnostic, à la thérapeutique  avec une responsabilité individuelle accrue comparativement à l'exercice collégial en milieu hospitalier ou clinique.

L'autre frein est le probleme des 35 h faites souvent en 3 jours et non une semaine ! ainsi que les gardes de nuit et week-end.  La société évolue et ils ne veulent plus renoncer à une qualité de vie personnelle et etre corvéables à merci.

 

Les constats, on sait tous les faire; le plus important, c'est de trouver des solutions.

Le professeur Destruel, responsable de l'Etablissement du sang Midi-Pyrénnées a develppé le principe de la télémédecine. Il s'agit de permettre à chaque médecin rural de pouvoir se connecter sur son ordi portable avec le chr ou le chu pour avoir une aide au diagnostic, à la thérapeutique et à l'orientation du malade si necessaire , Il s'agit également de transmettre rapidement des données (électro ou autre ...) pour réagir efficacement plus vite.

Mme Guillodeau, responsable de le qualité des soins en Aveyron, et membre de la commission nationale -la santé en campagne- a temoigné d'une expérience pilote à Salles-Curan d'une maison de santé.

Il s'agit de regrouper en un lieu unique tous les acteurs de santé, médicaux et para-médicaux libéraux pour assurer une prise en charge globale et optimale du patient. L'interet , pas nouveau, de regrouper les médecins est de mieux repartir leur temps de travail et également de confronter des avis thérapeutiques. Il s'agit aussi de mutualiser les équipements pour une meilleure technicité et donc efficacité. Là, on revient à la télémédecine.

Les 2 intervenants ont insisté sur la nécessité de casser les clivages médecine libérale et médecine hospitalière et de mettre en place des passerelles, des partenariats public-privé, des réseaux de soins, à la fois dans l'interet des patients et dans l'interet des dépenses de santé publique.

Un gros débat a eu lieu également sur la libération indispensable du "numerus clausus" pour permettre à plus d'etudiants de devenir médecins en selectionnant autant sur les qualités humaines que sur les seules aptitudes scientifiques.

De meme, la "délégation d'actes" a soulevé l'approbation du public présent comme des para-médicaux.Vous passez une visite médicale du travail: vous ne voyez le médecin qu'en fin de course, auparavant, ce sont des para-médicaux qui font faire les batteries de tests divers. Pourquoi ne pas instaurer le meme systeme dans les maisons de santé pour libérer le temps du médecin et le rendre plus disponible et donc plus efficace. Une visite pour faire un vaccin chez le médecin, c'est 20 euros. Sic'est l'infirmière, c'est 2 euros et quelque ! Il s'agit  donc d'une part de codifier une délégation d'actes des médecins vers les infirmières (ou autres para-médicaux selon le soin),  mais biensur de revaloriser cet acte infirmier.

La soirée a été très riche et j'oublie plein de choses.

 

Le role du député dans tout cela ?

iIl est important car favoriser la mise en place de maisons de santé est une volonté politique, tant en terme de financement que de législation.

La délégation d'actes est un travail parlementaire également très important en travaillant avec tous les partenaires ministériels et syndicaux professionnels .

La télémedecine s'amorce déjà entre différents hopitaux. Il faut pousser encore les mises au point techniques pour la faire accéder au cabinets médicaux.

De plus, la télémédecine est conditionnée au désenclavement numérique et l'accès à l' ADSL, voire le Ht Débit dans nos zones de montagne. (et là, cela ne concerne pas que le développement de la médecine!).

De meme, si le but  du regroupement des soins en des lieux uniques est de faire de moins en moins de Kms de campagne , pour le malade comme pour le médecin, on aura toujours besoin de rejoindre vite un hopital  ou un chu. Donc, le dossier Rn 122 ressort biensur, tout comme celui de l'hélico à maintenir absolument.

Voilà donc un aperçu de cette réunion très dense. 

 Ecouter, dialoguer, négocier, pour agir efficacement pour le plus grand nombre, telle était l'état d'esprit de la soirée qui correspond à l'état d'esprit du candidat.

A bientot

Nicole Moissinac

Repost 0
Published by Nicole MOISSINAC - dans nicolemoissinacblog
commenter cet article