Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2014 7 30 /03 /mars /2014 16:26

Ce matin, debout à la meme heure mais ,...en retard d'une heure !!! 

Heureusement, c'est dimanche , et en plus, on  ne va  pas voter ...

 

Et là, ça me rappelle un peu l'école:

On dirait que les communes qui ont rangé les urnes ont eu leur examen,  et les autres sont au repéchage ... 

 

Hier, j'ai assisté à la mise en place du Conseil Municipal à Aurillac .

 

Là aussi , un petit air de remise des prix à Oxford ...surtout au moment de la remise des écharpes aux adjoints et leur alignement en rang . J'aurais bien vu une petite toge en plus sur la tete .

Ceci dit, je plaisante , mais j'approuve ce cérémonial, surtout en ces temps où la République a besoin de retrouver ses fondements et du respect .

 

D'ailleurs, dans la classe de tous les "reçus" à l'examen du Conseil municipal, on a déjà vu de sacrées différences entre les élèves ...

 

Biensur, il est normal que certains soient moins à l'aise car leurs notes les ont placé au fond de la classe mais quand meme, ils sont  admis dans la classe , et c'est déjà un honneur  Cela leur confère le devoir tenir le rang .

 

Quand le maitre se lève , tous les élèves doivent se lever : c'est juste de la politesse . Ceux qui sont restés assis sont-ils si mal élevés ? Sont-ce des chrétiens devenus  adeptes d'une nouvelle religion le "boudisme"  ? (dont la posture est : les bras croisés et  la moue ).

 

On se doute bien qu'il est pas facile de faire travailler ensemble toute une classe de 35 . Meme dans les 27 premiers, ils veulent déjà délimiter  leur  3 bandes ( les PS, les COCO, les Radsoc) ... J'ai trouvé cela étrange , pour un premier jour de classe et pas sympa pour la bande des "société civile" à qui le maitre n'a pas donné la parole ... 

 

Bon allez, disons que c'est le premier jour et que chacun montre ses muscles ... Tout ça va se niveler ...espérons par le haut ...

 

Cependant, on ne peut s'empecher d'imaginer la prochaine installation de classe: celle de la Grande Ecole , de la CABA ...

Le proviseur va devoir faire travailler une plus grande classe et surtout venus de nombreuses écoles communales et rurales  ...

Courage et honneur à lui ainsi quà tous les élèves reçus quelle que soit leur "bande" ...

 

Allez , c'était mon clin d'oeil d'humour du jour et un double clin d'oeil à ceux hier, qui m'ont surprise en me disant lire ma petite prose épisodique !!!

 

Moi , la mauvaise élève, qui aime l'école communale et y  est assidue  mais ... au sens propre et figuré :  

  "par correspondance"  

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 09:26

Allez Mister Président 

Un remaniement ...vite !!!

Mais un vrai avec toutes les syllabes : re-ma-nie-ment ...N'oubliez surtout pas le "ma"

 

Et en avant le pacte de responsabilité , à fond cette fois ci ! Mars et ça repart !

 

Faites nous une deuxième partie de mandat du tonnerre 

Rien à perdre, tout à gagner 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 12:58

C'est quoi finalement la différence entre l'Extrème-droite et l'Extrème -Gauche  ?

C'est quoi le Front Républicain?

Est-ce que l'Extrème -Gauche peut etre dans le Front Républicain ?

 

Vous avez ...1 semaine !

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:52

 

Je ne comprends rien:l 'Italie fait bien ,jusqu'à nouvel ordre partie de l'UE ?

 

L'Italie est donc soumise aux memes règles que la France vis à vis de la Commission Européenne .?

 

La France, quand elle arrive pas à mettre en place des mesures fortes pour réduire la dette ou faire autre chose que de l'austérité ( à Droite comme à Gauche) recule toujours sous en disant " on ne peut pas à cause des règles européennes "

 

Et Alors,  et alors ,  et alors ...  Zorro est arrivé en Italie ou quoi ?

 

Il nous fait quoi le beau Matteo Renzi ?

 

"10 MILLIARDS D'EUROS POUR 10 MILLIONS D'ITALIENS" dit-il

 

Il les trouve où ?

Toutes ses mesures sont-elles conformes aux règles européennes ?

Est-ce de l'esbrouffe, de la frime à l'italienne et il va etre remis en place par les grands argentiers bruxellois vite fait ?

 

 

Sinon ..... Où il est le Zorro Français ?

 

Qu'est-ce qu'on peut faire en Italie  qu'on ne peut pas faire en France ?

 

Est-ce que c'est :

- une histoire de personnalité ? d'autorité? de courage politique ?

-de trop de monde qui veut décider  ?de manque de patron à la tete de l'Etat ?ou trop de ministres  à gros égo et en compet entre eux ?

-de syndicats trop puissants alors qu'ils  représentent le moins de salariés  de tous les pays de l'UE?

 

 

Et qu'on ne me dise pas : faut attendre et voir !!!

Attendre ? on ne fait que ça ou  un pas en avant, 2 en arrière

 

Allez , nous aussi , on est des latins!

On peut causer aussi fort qu'un Italien "quand il sait qu'il aura de l'amour et du vin" ;) 

On peut meme mixer avec avec "la french touch", un poil plus de raison 

 

Mais bon quand meme , c'est qui ce Mattéo ? Qu'est-ce qu'il a , qu'est-ce qu'il fait, qui c'est celui là  ?

 

 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 11:57

J'ai eu vent de cette réunion  d'hier soir , vià les réseaux sociaux . En cette période électorale, j'ai hésité à y aller , mais la demarche et le sujet m'interessaient .

 

Mr A.Calmette, député de la circonscription  a mis en place un cycle de réunions grand public  sous la bannière :

" Parlement, parlons en" dont l'une d'elles avait lieu hier soir à la Maison des Sports à la Ponétie  

 

La démarche : faire partager aux citoyens le contenu et l'avancée du travail parlementaire  en traitant un sujet particulier avec un intervenant spécialiste  de la question traitée ( hier le député ce la Cote d'Or ,Mr Grandguillaume  en charge de cette future loi sur l'entreprise individuelle)

Le sujet d'hier soir : les TPE, les statuts , les régimes et l'évolution de la loi ,  La réunion était co-organisée avec la Chambre de Commerce avec Mr Perbet et la Chambre des Métiers ( Mr Vabret excusé)

 

Nombre de représentants professionnels étaient là , Mr le Sénateur logiquement , et quelques citoyens lamba comme moi .

Eh bien , j'ai apprécié cette réunion , tant sur le fond que sur la forme 

 

- Sur la forme, ce qui est essentiel et louable tient en 1 phrase : on aurait demandé à un spectateur venu d'ailleurs de dire de quel bord étaient les intervenants, il lui aurait été difficile de répondre.

- En effet, le fond a été très technique et concret , sans polémique ni aucune sorte de sectarisme avec une volonté exprimée d'unité nationale sur les divers sujets .

 

Je ne vais pas ici developper le contenu de la réforme en préparation sur l'entreprise individuelle ( c'est fait ailleurs par le maitre de cérémonie).

Par contre , j'ai appris des tas de choses sur l'économie locale, les freins et leviers de développement : en voici quelques-uns avec  petit mon grain de sel en italique 

 

- sur 10 créations d'entreprise dans le Cantal, 7 sont des auto entrepreneurs...je ne pensais pas une telle proportion


- pour certaines professions comme le batiment, cela crée une forte concurrence car les obligations de l'auto entrepreneur sont moindre s ( formation, cotisations obligatoires, adhésions aus chambres consulaires, assurances pro , garanties... ) et le client en face ignore et peut etre dupé sous couvert de prix réduits attractifs.

Pourquoi cela n'at-il pas été anticipé à la création de ce statut ?


- le but est de trouver un compromis à travers un statut unique et un régime harmonisé :

 la fameuse simplification dont on rève tous mais plombée par des débats de chapelles à rallonge


- Est apparu un dilemne cantalien : le département est sur-administré pour 145000 habitants .

 Inconvénient : quand 10% d'une catégorie professionnelle est controlée en Ile de France , 50%voir 100% l'est ici !

 Avantage : l'administration, c'est des salariés, donc des habitants, donc des clients pour les TPE !

 Allez, le compromis:  oui au lobbying pour relocaliser des emplois administratifs dans le Cantal mais ...mais trop de jobs de controleurs...


- gros sujet avec l'apprentissage: les auto-entrepreneurs n'étant pas soumis à formation et diplome, le Centre d'apprentissage CFA de Massiac voit ses effectifs en baisse et pourrait etre en péril .

C'est triste mais mérite reflexion : peut-on etre aussi efficace et proposer les memes garanties sans diplomes? Les formations proposées sont-elles en adéquation avec les besoins du marché du travail ?  


-Certains ont exprimé leurs difficultés à trouver des salariés formés, des apprentis, mais aussi ont exprimé leur difficulté à les encadrer par un excès de normes à respecter 

Valoriser l'apprentissage, le voeu pieux arlésienne ; comme l'a dit le député Grandguillaume, c'est encore trop une voie "par défaut" .

Perso, je soutiens à fond l'apprentissage ,en précisant bien que cela concerne les CAP mais également les BTS et diplomes d'ingénieurs . La marche études -boulot est toujours beaucoup moins haute et l'état d'esprit  des étudiants est différent car déjà semi-actifs .

En meme temps, je m'interroge sur la relation des enseignants avec le monde de l'entreprise souvent encore décalé quand ils n'en sont pas issus ou mixtes ( enseignants-entrepreneurs) et ne serait-il pas judicieux que les enseignants fasse aussi des stages en entreprise pour adapter et faire evoluer leur enseignement ?


-Une autre idée interessante a été developpéee par l'intervenant , l'Accélerateur d'Entreprise : un salarié senior  par ex. est détaché de façon contractuelle d'une grosse entreprise vers une autre pour lui apporter ponctuellement une compétence qu'il n'a pas et ne peut s'offrir ( ex: une mission pour mettre en place une activité export et gagner du temps ainsi en signant plus vite des contrats générateurs d'activité sans trop de risques au départ .

C'est tout le débat de la flexibilité des contrats de travail :  necessaire mais là aussi attention au risque de complexifier au lieu de simplifier  .

 

- Autre élément de la loi évoqué : les entrepreneurs individuels ne sont pas soumis à une obligation de gestion agrée s'ils sont en régime fiscal forfaitaire : l'idée est de les soumettre 1 fois/an à un contact avec un organisme de gestion agrée pour analyser leur situation .

 

C'est certes un controle déguisé ( /activités au noir ou salariat déguisé ou fraude aux indemnités journalières ...) mais cela peut etre utile pour aider l'entrepreneur à évoluer et optimiser sa situation ( changer de statut pour amortir des investissements par ex).

ok, ok , ok mais une question se pose  :  ce suivi, n'est-ce pas le boulot des  Chambres Consulaires ? 

 

Question plus globale : quel est le role des Consulaires  ?

 

 On ne peut entendre que l'activité auto-entrepreneur pénalise leurs finances par manque de cotisations sans ,en face se demander quels sont les services proposés 

Quel est le role des Chambres consulaires dans :

- la formation ( sont-ils complémentaires ou concurrents de l'enseignement?)

- l'accompagnement ( meme question que ci dessus vis à vis des org. de gestion et syndicats professionnels?)

- la fédération des entreprises pour des activités communes ( exports., salons..) et complémentarité ou délégation à d'autres ( ex conseil général)

 

Attention, loin de moi toute polémique , juste un manque d'information et certainement des confusions .

A moi d'aller les chercher là où elles sont , me direz-vous  !

 

Certes ,certes, mais n'empèche qu'une réunion comme hier soir, ça aide, ça fait gagner du temps , ça fait rencontrer les gens de terrain  et on en sort toujours  avec la sensation agréable de se sentir un tout petit peu moins bète et d'avoir appris des choses.

 

Biensur , j'aurais pu poser ces questions "en live" hier soir mais , d'une part je n'ai pas osé car ce sont pour certains forcément des questions naîves et bètes qui font perdre du temps et d'autres part ,elles étaient parfois hors sujet.

 

Mais , mais , mais, les Chambres consulaires devraient faire une séance de ce type , grand public. Je suis sure qu'elles auraient beaucoup à gagner en adhérents et sympathisants...message passé ;)

 

Allez, j'entermine avec mes petites cogitations qui ne concernent que moi et n'interessent que ceux qui veulent bien sans aucun jugement de valeur ni esprit partisan...comme hier soir...

 

Nicole Soulenq 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 19:46

 J- 8 avant le choix du maire et de son équipe .

 

Pour bien choisir, faut comparer , non ? 

Comparer sur plusieurs critères : - les personnalités des candidats maires, les équipes, les projets, les programmes.

 

Nous avons regardé le débat FR3 et le débat Jordanne FM sur internet  . Nous avons lu les programmes reçus dans les boites au lettres avec attention.

 

Parenthèse : il y a une 3ème liste , Vivantes, pour laquelle nous avons peu d'élements de comparaison  ( seulement le débat Jordanne FM) . Donc , nous n'intégrons pas dans la comparaison pour le moment ,meme si nous lui attribuons le prix de la plus belle affiche de campagne .

 

nous comparons donc la classique bipolarité" : droite versus gauche 

 

-Personnalité des  2 candidats :

 Nous avons  l'impression qu'ils sortent un peu du meme moule : meme age , meme education, meme religion, meme nombre d'enfants , tous 2 professions indépendantes, bref...meme style d'hommes...

Attention, ce n'est pas une critique , juste un constat de ressemblances flagrantes .

 

-Etiquette politique : L'utilisation ou non de la couleur politique nous interpelle 

- l'un recemment converti affiche très haut son étiquette  politique nouvelle au point de faire du siège du Parti son local de campagne

- l'autre, patron départemental de parti, s'évertue à la planquer au point d'avoir un local de campagne bien distinct  à meme pas 50 m du siège de son parti .

Quelle logique les anime ?

 

-Les équipes :

- L'une est plus jeune que l'autre de façon globale 

- l'une est plus marquée " fonction publique et assimilés", l'autre professions indépendantes et retraités 

Il est difficile de comparer une équipe sortante et une équipe challenger 

 

 

 

Les projets :

 Nous rappelons qu'un projet n'est pas un programme et un programme n'est pas un projet .

Un projet définit une vision de la ville à long terme  et définit un choix d'identité spécifique que l'on veut impulser .

Ensuite le programme trouve  toute sa cohérence en s'articulant autour du projet  prédéfini .

 

D'un coté comme de l'autre, nous n'avons pas trouvé de projet , cette ligne necessaire pour voir plus loin , servir de levier aux imaginations et initiatives ,et fédérer autour d'un sens commun .

 

Les programmes : 

Nous avons discuté selon le meme plan que le dernier débat ( Jordanne FM-La Voix-L'Union)

 

-Perte démographique 

Ce qui nous interpelle, c'est que les 2 argumentent sur la théorie des vases communiquants : Si Aurillac perd des habitants , c'est qu'ils partent à la campagne, donc pour repeupler Aurillac, il faut piquer des habitants à la campagne !

Curieux programme pour une vlle à la campagne !!!

On finirait presque par vouloir deshabiller Jacques pour habiller Pierre ou Jean ...!

 

Quelle est donc cette compétition malsaine ?

Pourquoi vouloir faire du bassin un bassin urbain cerné d'un désert rural?

Pourquoi préjuger , comme le sous-entend un candidat , d'un bien-etre moindre à la campagne à cause des temps de transports et du moindre accès aux services urbains ?

Les quelques néo-aurillacois rencontrés apprécient de pouvoir justement s'échapper vite en campagne pour diverses activités notamment avec le monde agricole et les animations des  petits villages .

 

Comment voir l'avenir d'Aurillac sans intégrer l'avenir des campagnes ?

Qui seront les clients des administrations ,  commerces  et services publics à terme si on ne compte que sur Aurillac intra-muros ?

 

Pour qu'  Aurillac gagne des habitants, ne faut-il pas les séduire hors du département par de l'emploi et de la qualité de vie , l'un souvent lié à l'autre autour d'un projet global ?

 

-Logements vacants  : environ 700 repertoriés en centre ville dont 200 à reconstruire 

- l'un prone la pause dans la construction , la rénovation des vacants ( sans plus de détails si ce n'est un montant de subventions )

-l'autre prone la poursuite des constructions pour attirer les ruraux proches de leur travail .

 

Là aussi pourquoi engager une compétition malsaine entre les propriétaires et bailleurs privés et les offices de constructions publics ou semi-publics ?

Pourquoi ne pas analyser avant tout le pourquoi du comment de ces logements vides avec avis des propriétaires, des locataires , en place ou en devenir ? Pourquoi avoir voulu concentrer les étudiants sur la "colline pensante " au dépens de l'habitat en centre ? Pourquoi les logements anciens ne trouvent pas preneur ( seulement cout,confort, inadéquation des aides...) . On ne peut pas faire l'économie d'un tel travail avant de bétonner à tout va .

 

Autre interpellation sur l'habitat :- n'y aurait-il pas moyen de faire que "logement social " rime avec " élégance architecturale " ?  Le beau ne coute pas plus cher que le laid ...

 

- Attractivité économique :

Nous nous interrogeons sur la necessité de relocaliser l'emploi en centre-ville . Rapprocher "boulot-dodo sans auto mais que vélo"...certes mais  pour aller faire tourner l'hyper  à la Sablière,  il faudra du temps et un grand porte-bagage ... Pourquoi ne pas avoir une vision environnementale de déplacements plus large en repensant circulation, bus , navettes et politique de stationnement ( nous approuvons le projet de tickets réduits en lien avec des achats en centre )

 

Pourquoi ne pas revoir le prix du m2 de la zone d'Esban et faire comme tout le monde: quand ça se vend mal , on se résoud à baisser le prix ou on propose plus de services . Il faut faire plus pour vendre plus ...

 

Aucun des 2 candidats n'a évoqué ce qui nous semble important :

           la relocalisation des emplois publics et para-publics 

Inutile  de se targuer d'etre au top du numérique pour laisser filer des emplois dans les capitales régionales ( administrations, assurances, banques,...) alors que ce désenclavement numérique est sensé etre justement la meilleure parade à l'enclavement géographique .

Pourquoi des emplois liés au numérique sont-ils délocalisés , régionalisés ? 

Pourquoi le numérique ne sert -il pas de levier pour attirer des emplois ? 

 

Le maire n'a pas d'action directe sur l'entreprise mais la municipalité   doit avoir un role de lobbying important en allant faire la promotion de sa ville auprès des décideurs .

 

L'attractivité économique, selon nous , passe par l'emploi et le bien-vivre .

Le Cantal et Aurillac ont une image saine  et sure à valoriser pour attirer de nouveaux habitants ( familles avec enfants mais aussi seniors pour venir passer chez nous leur retraite active)

Cette mixité de générations engendre aussi une mixité  d'activités , d'emplois et  de services pour les uns et les autres.

 

 

 

Les 3 piliers du Centre-ville : - Marché couvert, Ilot des Frères Charmes, Quartier Saint Géraud et ses vestiges 


- Marché couvert  et Ilot des Frères Charmes : 


- l'un veut le rénover  en marché , l'autre veut le remettre totalement  en parking 

D'un coté , nous pensons que le cout annoncé de la rénovation du marché  existant est excessif pour un marché qui restera enclavé au fond d'une place peu commerçante . D'autre part, l'Ilot des Freres Charmes n'abritant qu'une enseigne ou 2 , (puis bureaux et logements) perd toute sa substance et son essence . D'autre part , déplacer le marché ne nuit pas aux commerces des rues piétonnes ( on ne fait pas les boutiques en meme temps que le marché ; les commerces bénéficiant de la vivacité d'un marché sont plutot bars et restaurants ) 

 

De l'autre , l'idée  d'installer  un marché permanent dans l'Ilot des Frères Charmes nous parait interessante à condition qu'elle soit à la hauteur de l'enjeu : etre une vitrine  de qualité pour l'activité agroalimentaire locale avec un accès pour des commerces permanents mais aussi pour des ponctuels ou bi-hebdomadiares  avec une place pour l'artisanat voir l'artistique local  et un espace de convivialité pour dégustations  et animations .

 

-Quartier Saint Géraud 

 

Nous pensons que les 2 candidats ont pris la mesure de l'importance et de l'enjeu  pour Aurillac et son attrait touristique donc économique , de ces fouilles  archéologiques .Pour le moment, l'heure est à la préservation et à la reflexion pour la mise en valeur . L'affaire est donc à suivre ...

Cependant  , nous pensons  que toute construction doit etre gelée d'ici là . En effet l'urbanisme devra etre pensé  avec une grande ambition architecturale en fonction de cette valorisation  des fouilles pour l'accompagner et ne surtout pas lui nuire ( idem pour le reste du quartier ).

 

 

Fiscalité 


La baisse des dotations de l'Etat conjuguée à la baisse des rentrées fiscales ( liées à la déprise démographique et économique ) impacte forcément et fortement la budgétisation du programme de l'un et de l'autre.

Il faut donc savoir gérer à court terme et à long terme :

- à court terme : ne pas augmenter les impots pour ne pas pénaliser davantage le citoyen lui aussi touché mais nous pensons  que vouloir baisser les impots est un leurre ou une incohérence avec un programme ambitieux ou la promesse de réalisations au rabais.

- à long terme : engager une politique et un plan d'action  de conquète  à la fois d'activités et de population ( les 2 étant liées) pour remonter les finances de la ville (  notamment en terme de rentrées fiscales) 

 

 

          ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Voilà notre contribution à ce débat municipal , du moins un résumé .

 

Nous ne sommes pas acteurs directs car nous n'avons pas réussi à monter une liste , reconnaissons le volontiers .

 

Cependant, nous avons travaillé  et débattu sur les dossiers de la ville puisque nous avons élaboré un projet  et un programme inhérent  qui malheureusement restera dans les cartons , cette fois ci du moins .

 

Nous savons tous , aujourd'hui quel bulletin nous allons mettre dans l'urne mais ce n'est pas l'objet de ce papier .

 

Nous souhaitons simplement apporter notre avis et parfois interpeller les candidats en lice , en tant que citoyens mais aussi parce que c'est le boulot d'un parti politique , tout simplement .

 

Bonne semaine et surtout, surtout ...dimanche, quel que soit  "le temps et le gouvernement." ...

 

                                                                                   ALLEZ VOTER  

 

                                                                                                                                                               

 

 

                                                                                                               

 

                                                                                                                      - des adhérents du Modem Cantal-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 21:45

 Ce matin dans ce point presse : 5 hebdos alignés et 5 fois Sarkozy en couverture !!!!

P1050214

 

Pfffffffffff !! Je ne comprends pas cette uniformisation de la presse .

Il doit  y avoir des etudes de marché dans les redactions qui demontrent que les lecteurs veulent lirent X fois la meme chose , voir X fois les memes photos et achètent plusieurs magazines qui disent  X fois la meme chose !!!

Cela me parait aberrant mais faut croire que c'est ça,sinon c'est incompréhensible 

 

Je pense qu'il y a une reflexion à mener surtout en cette période ou les français expriment un rejet conjoint  et grandissant des journalistes et des politiques .

 

Ils n'avaient déjà pas confiance mais on s'oriente vers la méfiance et la défiance n'est pas loin .

Quel dommage !

Perso, J'aime la presse écrite car elle s'inscrit dans un autre rapport au temps : marre de l'invasion d'infos via les chaines d'infos et les réseaux sociaux , infos qui s'entrechoquent, ne sont pas vérifiées, décantées ,analysées.

La concurrence et la pression des audiences a changé la donne :

 

L'effet est plus important que le fait.

On arrive à une dictature des émotions et de la pensée.

 

On reproche au systeme politique d'etre reduit au systeme binaire ( droite -gauche) et finalement , la presse emboite le meme pas , en devenant elle aussi binaire :

Pour le meme sujet , on vous induit votre jugement  , oui ou non, vrai ou faux, juste ou injuste ,bon ou mauvais ...

De plus en plus rare les articles d'investigation avec arguments et sources pour nourrir votre reflexion, vos discussions et amener à la remise en question necessaire pour avancer .

 

2 façons de procéder aboutissent au meme résultat : -un rien devient tout et un tout devient rien

Un fait divers qui tourne en boucle devient une affaire d'état avec toutes dérives et excès à la suite .

Et un sujet important qui tourne en boucle crée une overdose qui le rend au meme niveau d'un fait divers .

 

Et sans parler des effets de diversion ,comme si on machait un chewing-gum d'infos frénétiquement jusquà plus de gout et ensuite , on jette et on en prend un autre.

 

J'èspère que c'est une mauvaise passade et que comme dans tous les domaines , une forme d'équilibre va ressurgir.

"une place pour chacun et chacun sa place" dixit ma mémé : qu'on puisse a nouveau distinguer clairement la presse d'investigation de la presse people .

Je pense que tout le monde y gagnera : journalistes , femmes, hommes et sujets investigués et lecteurs .

 

Et peut-etre meme le chiffre d'affaire à terme . Oui, j'entends bien ceux qui disent : on publie ce que les gens ont envie de lire ...donc du people !!! Eh bien non ! Prenez la responsabilité et la hauteur de respecter et ouvrir l'esprit et le gout de vos lecteurs .

 

Finalement c'est comme en diététique et éducation au gout : si on enfant de 3 ans vous dit " j'aime pas les fruits " , vous arretez de lui en proposer définitivement ? ou bien vous lui en proposez régulièrement de différentes sortes et présentations pour que son gout évolue et qu'il y trouve du plaisir ?

 

Eh ben voilà : journalisme et nutrition : meme combat : de l'équilibre, des arguments et du GOUT !!!

 

Nicole Soulenq

 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 21:10

Eh oui mais c'est à Guéret !!!

Bravo les " Centristes de la Creuse"

 

 

Photo prise ce matin pile devant le lieu où je travaillais  aujourd'hui...

 

P1050215

 

 

A Aurillac, faut bien reconnaitre qu'on n'a pas réussi à faire une liste au Centre  et c'est bien dommage

Beaucoup de sympathisants mais de là à s'engager... le centriste est un modéré qui s'affiche avec modération , trop de modération .

Pourtant cet électorat , trop silencieux compte, parait-il 2 français sur 3 (et peut-etre 2 Aurillacois sur 3)

 

Quand j'entends et je lis que Buisson a fait perdre Sarkozy en le coupant de l'éléctorat centriste , je pense que c'est vrai ...et que c'est complètement normal!

 

Certains candidats  prennent le meme chemin  et qu'ils ne pensent pas qu'un electeur étiqueté "société civile " sur leur liste  est forcément un centriste ratisseur de voix centristes  !

C'est ,et heureusement ,plus subtil  et nuancé que cela !

 

Le raisonnement tient de la meme façon à gauche avec des soit-disants sociaux-démocrates devenus dépendants de leur gauche-gauche, parfois malgré eux,... ce qui est pire  .

 

Le scrutin est malheureusement binaire et un centriste  patenté votera en fonction de 3 critères :

 

- le programme électoral, passé à la loupe

- l'état d'esprit de l'équipe candidate ( plus ou moins coincée dans sa droite ou dans sa gauche )

- la personnalité du ou de la tète de liste ( à condition d'en avoir une ) et les compétences du ou de la  tète de liste ( parmi lesquelles l'imagination et le sens de l'initiative sont importantes )

 

On ne peut , en effet, pas seulement attendre d'un "patron de la ville " une simple  bonne gestion en père de famille . On attend une vision à long terme , une étincelle pour faire  briller l'avenir .

 

Allez, encore 2 semaines pour mettre de l'impulsion, convaincre et surtout donner envie d'aller mettre le ptit papier dans la ptite enveloppe dans la ptite boite !!!

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 10:19

 

En ce début mars et en ce jour de mardi gras , le défi est lancé : nous allons inverser la courbe .

 

L'objectif est à atteindre en 3 mois, c'est à dire au plus tard début juillet .

 

Eh oui! vous avez deviné: il s'agit de la" courbe des hanches" et celle du petit ventre  qu'il faut corriger avant de "retourner les vestes " au placard et de "changer de chemise" pour un nouveau maillot  et "se jeter à l'eau" voir "se mettre à nu" ...

 

Chacun et chacun va élire son petit  programme almentaire, son petit régime souvent intégriste , fait de belles promesses  et de grands principes ou  sucre et gras deviennent des produits illicites .

 

Pour une fois, vous allez etre convaincu que la crise a du bon : - vive les "vaches maigres" , - non au "beurre dans les épinards", oui à la cerise mais sans le gateau, ...

 

Allez, c'est parti, vous en faites " des salades " .Ne vous passez pas la "patate chaude" et n'en faites pas  "tout un fromage" non plus .

Accepteriez-vous "d'avaler des couleuvres " si on vous les promet politiquement ( euh! diététiquement ) correctes ?

 

Non biensur !

La diététique, c'est comme la politique : il faut certes un programme, mais un programme adapté, accepté et durable :

 

- adapté au vécu, aux besoins et aux objectifs fixés ensemble au départ et faisant aussi l'objet d'un suivi ensemble

- accepté : c'est toute l'importance du compromis ou l'on trouve son compte davantage qu'on ne subit des contraintes

- durable : les résultats doivent etre "durables" sinon on y épuise son énergie et son "capital santé " , physique et moral .

Un vrai "pacte de responsabilité"  sans vainqueur ni vaincu mais gagnant-gagnant

 

Voilà , mon petit délire d'analogie diétético- politique d'actualité pour les 2 thèmes

 

Centriste, je suis politiquement , centriste, je suis diététiquement : une question d'équilibre , loin de toute idéologie intégriste et sectaire .

 

Cetes, comme en politique, l'anarchie n'a jamais fait ses preuves et les miracles ne sont pas prévus dans les régimes laïques ...

 

Le "bon sens"  dit "commun" s'est tellement perdu qu'il en devient bizarrement "original"...

 

Allez, parler, c'est bien...agir , c'est mieux

 

Soyons concret :

 

Mr  le Président Hollande , je vous propose mes services ,

 

Non, je ne vous parle pas de  soutenir ou pas vos idées pour une municipales , des Européénnes , des Cantonales  ou des Sénatoriales...du moins pas aujourd'hui !

 

Je vous propose malgré tout de reprendre un peu de carrure , de montrer vos muscles, de bouger les lignes ( votre ligne ) sans vous serrer la ceinture .

 

Michelle Obama ne peut appliquer son programme de lutte contre l'obésité sur le Président ....(meme si je l'ai vu courir dans les couloirs pour promouvoir l'activité physique )

 

Vous , vous avez déjà maigri ,mais mal ,car  reconnaissez que vous aviez une mauvaise mine  toute triste .

 

Je vous propose, en cette fin de salon de l'agriculture de  demontrer à la France entière comment conciler Terroir et Santé à partir des bons produits de toutes les régions .

 

3mois, pour 2 tailles de vetements en moins avec tous vos menus "déclarés publiquement " (sans etre mis sous scellés ) avec produits,  provenance, cout et recette . ( y compris les astuces pour les menus de reception)

 

Allez, Monsieur le Président , on inverse la courbe pour de bon et je vous assure que ... vous pèserez plus !!!

( dans les sondages )

 

Diététiquement votre

 

Nicole Soulenq

 

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans diététique
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 14:16

Qui sait quand c'est le débat organisé par la CGPME entre les 2 candidats maires à Aurillac ?


Est-il ouvert au public ou réservé aux adhérents CGPME ?


Si oui, est-ce que les médias locaux vont en organiser un  grand public ?

Pour voter en connaissance de cause, il faut avoir connaissance des programmes, des différences et des ressemblances . Je ne les trouve pas , meme sur les sites des différentes listes . Je ne trouve que des présentations de co-listiers un par un .

 

Perso, je me fiche sur une municipale de l'étiquette Gauche ou Droite .

Je dois voter Moins ou Mathonier, Mathonier ou Moins  ou blanc ou nul : voilà !

 

Alors , pour voter , faut comparer, pour comparer, faut savoir ce qu'ils veulent faire de notre ville : du concret , du chiffré, du "timé" ( c'est bien ça un programme, non ?)

 

Alors ?

- Urbanisme : on continue à construire à tout va des logements sociaux ( ou pas sociaux d'ailleurs) ?

                           on reste sur de l'architecture sans ame ou on travaille un peu dessus ?

                           on continue la compet ville -campagne en terme d'Habitants ou on elargit le débat à l'echelle du

                            département pour que le principe des vases communiquants ne finisse pas en vases  qui fuient                                                           ailleurs   du département ?

 

-Cinéma : chiffres exacts : investissement, fonctionnement ...prévisionnel

                    Pourquoi ce look ? quid des finitions et des rumeurs sur la société qui doit faire l'habillage "cristal"

 

-Ilot des Frères Charmes : Qui , quoi, quand Où ?  c'est un élément important de vote sur cet emplacement phare de la ville

 

- Marché couvert : quel projet , quelle ambition pour les produits locaux ?

 

- St Eugène : est-ce à vendre ? Est ce que la ville a un projet ou remet-elle le bébé au conseil général pour une histoire de collège à transplanter ( et si oui : quid  du devenir des locaux de Jules Ferry car c'est à anticiper ... encore logements sociaux ?...)

J'ai entendu dire que ce n'était pas compétence du maire ...mais Jeannot le Paysan alors et le kiosque à journaux devenu brasserie alors ?...

 

Voilà, je n'ai plus le temps de continuer tout de suite mais les questions ne manquent pas et ceci sans" parti pris " au sens propre du terme et sans polémique , surtout pas .

 

Juste besoin de savoir à qui on confie les clefs de la ville et pour quoi en faire .

 

D'autres questions à suivre . Allez-y si vous en avez...complétez

 

 

Tous pour Aurillac, Aurillac pour tous , Aurillac avec vous, avec vous pour Aurillac : peu importe le titre , on a besoin du corps du sujet avec des arguments

 

Poliment, gentiment, positivement mais clairement....

 

Cordialement

 

 

Nb : Un copain vient de me dire que je demandais davantage de comptes à la municipalité en place qu'aux autres ... Cela merite mise au point :

 , D'une part,C'est un peu logique  car seule  la municipalité en place présente un bilan d'action et de réalisations , ce qui n'est pas le cas du challenger  et ses colistiers qui n'a rien prouvé ni rien montré puisque toujours  élus dans l'opposition

 D'autre part, j'ai déjà fait part dans une note précédente  des réussites de la municipalité notamment en terme de vie sociale et culturelle.

 

Mais aujourd'hui il  faut choisir  demain ...et là , les projets  des 2 camps méritent examen attentif   , notamment sur certains  sujets un peu chauds financièrement et affectivement pour ceux qui aiment Aurillac et lui souhaitent un avenir fait d'évolution économique .  

Repost 0
Published by aurillacdiet - dans politique
commenter cet article